Congo : 76% des entreprises incubées par Kosala sonr tenues pas des femmes

Au cours de l’année 2023, 4186 entrepreneurs ont été accompagné et 4135 autres incubées par la pépinière d’entreprises Kosala.

 

Kosala a injecté au cours de l’année 2023, des fonds dans les secteurs comme l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, le petit commerce et autres services, soit 96% consacrés aux micros entrepreneurs et 4% aux entrepreneurs. L’incubateur Kosala a cette même année reçu 16 450 demandes d’accompagnement. 4186 entrepreneurs en ont bénéficié et 4135 entreprises ont été incubées.

Ces informations ont été détaillé dans un rapport d’activité que le directeur de l’entreprise, Trésor Dexter Omono, a présenté mardi 20 février, à Brazzaville. Selon ce rapport, 76% des entreprises incubées sont tenues par des femmes et 24 % par des hommes.

Pour cette année, Trésor Dexter Omono a annoncé une diversité de projets et programmes qui seront mis en place, tels des clubs de business servant de pont entre les Congolais de la diaspora et ceux restés au pays; un programme itinérant visant à doubler l’impact de l’action menée par l’incubateur Kosala auprès des jeunes.

Kosala a néanmoins formulé des recommandations concernant l’accès au financement. L’entreprise propose entre autres au gouvernement de favoriser le développement des capitaux-risques locaux et des fonds d’investissement pour soutenir les entreprises en démarrage ; de mettre en place des incitations fiscales pour les investisseurs qui soutiennent les start-up et entreprises à fort potentiel de croissance. Sur la sensibilisation et l’éducation à l’entrepreneuriat, l’incubateur suggère d’en intégrer dans les programmes scolaires dès le primaire ; d’encourager les partenariats entre les entreprises, les universités et les centres de recherche en vue de favoriser l’innovation et le transfert de technologie.

Arsenal vs Newcastle : apprends-en sur le match au sommet de l’EPL !

 Le bookmaker fiable 1xBet présente le match de la 26ᵉ journée de Premier League, lors de laquelle Arsenal recevra Newcastle à l’Emirates. Découvres-en davantage pour réussir ton pari sur ce match phare !
Arsenal est au mieux de sa forme
Pendant le marathon de Noël et de Nouvel An en EPL, Arsenal a subi deux défaites douloureuses contre West Ham et Fulham, ainsi qu’une domination de Liverpool en FA Cup. L’équipe a joué de manière si peu convaincante qu’elle a été rapidement éliminée de la course au titre. En Angleterre, on parle du manque d’esprit de compétition d’Arsenal, de son incapacité à tenir le coup et de l’incapacité de Mikel Arteta à l’amener au niveau supérieur.
La méfiance et le scepticisme des experts n’ont pas échaudé l’équipe, mais l’a obligée à serrer les dents. Arsenal a répondu à toutes les critiques par une série convaincante de 5 victoires consécutives avec un score total de 21:2. Les Canonniers ont balayé Crystal Palace et Burnley sur le même score de 5:0, et ont également pris une revanche écrasante sur la défaite injuste subie au premier tour face à West Ham (6:0). La victoire la plus précieuse de cette série a été celle contre Liverpool (3:1), où Arsenal a surclassé à juste titre son rival direct. Les pépites d’Arteta ont concédé un but illogique en fin de première mi-temps, mais sont venus à bout des Reds au retour des vestiaires.
Arsenal a radicalement amélioré la qualité de sa défense et continue à faire preuve d’une efficacité enviable dans la réalisation des coups francs. Les piètres performances en première partie du championnat ont donné lieu à de nombreuses rumeurs concernant l’achat d’un attaquant de pointe lors du mercato hivernal, mais Mikel Arteta s’en est débrouillé plus élégamment. La décision de l’entraîneur de titulariser Leandro Trossard au poste de l’avant-centre pourrait être le moment clé de la saison. Du haut de son 1 m 71, le Belge se sent comme un poisson dans l’eau dans son nouveau rôle et fait oublier les problèmes liés à Gabriel Jesus et Eddie Nketiah. Trossard se montre chatoyant dans la finition des offensives de Bukayo Saka et Martin Ødegaard, Declan Rice gardant le contrôle de l’axe central du terrain.

Trois jours avant le match contre Newcastle, Arsenal se déplace à Porto en Ligue des champions. Les Canonniers entament une période difficile de la
saison, mais ils l’abordent en pleine forme et sont prêts à prendre leur revanche sur les Magpies après la scandaleuse défaite de novembre. Sur leur terrain, les Londoniens n’encaissent pas de buts depuis 8 matches d’affilée contre Newcastle et sont prêts à prolonger la série le 24 février.

Newcastle remonte la pente

Le début de saison peu convaincant de Newcastle a une explication simple. Le gardien Nick Pope et le meilleur attaquant Alexander Isak restent toujours à l’infirmerie. Le casse-tête d’Eddie Howe est aggravé par la blessure du milieu de terrain Joelinton et la suspension de Sandro Tonali, pour lequel le club a payé 70 millions d’euros cet été. Cependant, l’épidémie de blessures s’est récemment calmée, et les résultats des Magpies s’en sont immédiatement trouvés améliorés. L’équipe n’a pas connu de défaite lors des cinq derniers matches avec un bilan de 14 buts marqués.

Newcastle n’a aucune chance de terminer dans le top 4 de l’EPL pour la deuxième saison consécutive, et l’équipe est considérée comme un outsider contre Arsenal. En même temps, les Magpies sont capables de se battre à armes égales contre les prétendants au titre, comme ils l’ont prouvé lors des matchs contre Liverpool et Manchester City. Note également les bonnes statistiques d’Eddie Howe contre Arsenal : 2 victoires et 1 nul en 5 matchs.

Inscris-toi sur notre site avec le code promo JOURNAL2024, reçois des bonus de bienvenue de 1xBet et ne manque pas la chance de gagner de l’argent sur le meilleur match de l’EPL!

Congo : pose de la 1ere pierre de l’Institut national des aveugles

Le complexe va abriter la formation spécialisée des personnes vulnérables, notamment les aveugles et les jeunes filles en situation difficile.

 

Les travaux de l’Institut national des aveugles ont été lancé mardi 20 février, par la ministre des Affaires sociales, de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Irène Marie-Cécile Mboukou-Kimbatsa. Le projet est financé par la Fondation Conacce Chaplain avec un appui du ministère des Affaires sociales, de la Solidarité et de l’Action humanitaire.

Le complexe sera constitué entre autres, des salles de classe, un réfectoire avec une capacité d’accueil de 120 personnes, un atelier dédié aux activités pratiques et créatives, une infirmerie. L’objectif est d’offrir un enseignement adapté aux besoins spécifiques aux enfants aveugles en mettant un accent sur le développement des compétences académiques et sociales nécessaires pour réussir leur vie en société.

Lycée 5 février 1979 : des associations des jeunes condamnent l’acte d’incivisme

Un collectif des associations des jeunes de Brazzaville s’est indigné lundi 19 février, de l’acte d’incivisme posé par les élèves du lycée technique 5 février 1979 de Mpila.

 

Ils s’insurgent contre la « dégradation d’un objet d’utilité ou de décoration publique ». Le collectif des associations des jeunes de Brazzaville fonde son argumentaire sur le caractère sacré des symboles de la République, à l’instar du drapeau, définit par la Constitution du 15 octobre 2015 en son article 2.

Ce regroupement des jeunes soutient des mesures prises par le gouvernement dans la traque des délinquants et demande la vulgarisation des symboles de la République et les textes juridiques.

Le Collectif suggère au gouvernement d’instaurer des enseignements sur l’éducation morale, civique et pour la paix au secondaire, premier et deuxième degré, et aussi la mise sur pied du service civique obligatoire à tous les apprenants dès l’âge de 12 ans.

Congo : dix-sept élèves du lycée technique 5-Février-1979 à la barre

Le procès s’est ouvert mardi 20 février devant la sixième chambre correctionnelle du tribunal.

 

Ils sont inculpés pour « dégradation d’un objet d’utilité ou de décoration publique ». Le procès des dix-sept élèves du lycée technique 5-Février-1979 de Brazzaville, s’est ouvert mardi 20 février, devant la sixième chambre correctionnelle du tribunal de la capitale.

Pendant près de six heures, les accusés ont été entendus. Ils ont pour certains reconnu partiellement les faits, mais sans expliquer pourquoi ils ont remplacé le drapeau vert-jaune-rouge par une étoffe bleue nuit, couleur de leur uniforme.

D’autres ont affirmé avoir été interpellés dans la confusion ou par un excès de zèle des policiers. L’audience a été suspendue et reprendra le 27 février prochain par l’audition des témoins.

Congo : des élèves du primaires bénéficient des soins buccodentaires

C’est à la faveur d’une campagne de sensibilisation de consultation et de soins buccodentaires organisée du 20 au 24 février à Brazzaville.

 

Les élèves des écoles primaires de la capitale recevront tous des soins buccodentaires après consultation. C’est une initiative de la direction de l’hôpital de référence de Bacongo, à travers une campagne de sensibilisation qui a débuté ce mardi 20 février et s’achève le 24 du mois en cours. Ladite campagne s’inscrit en prélude à la commémoration de la journée mondiale de la santé buccodentaire, qui se célèbre le 20 mars.

En République du Congo, les statistiques des affections bucco-dentaires telles que les caries dentaires, les maladies des gencives et la perte de dents, au niveau des élèves du primaire, restent inconnues du public.

Pour faire face à la carie dentaire, le déchaussement des dents, la gingivite, l’hypo-minéralisation molaire incisive, la rage de dents ou pulpite dentaire, l’abcès dentaire, le bruxisme ou le grincement des dents, l’halitose, la malocclusion dentaire et l’aphte de la bouche, les spécialistes préconisent une bonne brosse à dents à petite tête afin d’atteindre les dents de fond. Les poils de cette brosse à dents doivent être souples, pas trop durs ni trop mous. Ils conseillent, par ailleurs, l’utilisation de dentifrice contenant du fluor et bien se brosser les dents.

Congo : la grève des enseignants des FUSYNEC se poursuit

Le mouvement de grève entamé en janvier par les forces unies des syndicats des enseignants du Congo (FUSYNEC) reste maintenu.

 

Les enseignants affiliés aux FUSYNEC et les comités des enseignants volontaires et communautaires ont tenu une assemblée générale samedi 17 février 2024. Il était question de faire le point de la grève qu’ils avaient entamé le 20 janvier dernier. A l’issu de cette rencontre, il a été décidé que le mouvement de grève reste maintenu.

« Nous demandons aux chefs d’établissements de ne pas intimider les enseignants, en accomplissant leurs tâches selon les règles de l’art », a dit le coordonnateur de FUSYNEC, Daniel Ngami au terme de l’Assemblée générale.

Les raisons de cette décision sont entre autres la publication de l’arrêté conjoint fixant les montants des primes et indemnités dues aux enseignants, conformément aux articles 54 et 55 du statut particulier des agents du cadre de l’éducation nationale.

Autres revendications on note le paiement des rappels de solde d’activités dus aux enseignants, dont la publication de tous les textes issus des commissions administratives et paritaires (CAP), organisées en 2023 et égarés dans le circuit d’approbation et ce, jusqu’à présent ; le paiement de tous les enseignants communautaires et volontaires ; les intégrations dans la fonction publique de tous les enseignants volontaires  en général,  et  communautaires âgés 45 à 50 ans, en particulier et ce , conformément à la lettre  et l’esprit de la loi N° 068-2022 du 16 août 2022 portant statut général de la fonction publique.

Les forces unies des syndicats des enseignants du Congo et comités des enseignants volontaires et communautaires demandent la prise en compte de leurs revendications pour mettre fin à la grève.

La Force Montante Congolaise lance une campagne de restructuration de ses organes

Le coup d’envoi a été donné samedi 17 février par Vadim Osdet Mvouba, Premier secrétaire de cette instance de jeunes du Parti Congolais du Travail.

 

La Force Montante Congolaise vient de débuter une campagne de structuration et restructuration des organes intermédiaires et de base. C’était au cours d’un meeting de lancement samedi 17 février.

« L’initiative de la campagne de structuration et de restructuration des organes intermédiaires et de base vise à redynamiser les actions de notre organisation, afin de devenir une force de proposition capable d’accompagner et de défendre activement les idéaux du parti Congolais du travail (PCT) », a fait savoir Vadim Osdet Mvouba, lors du meeting du lancement de la campagne y relative.

Au travers de cette campagne, la Force montante congolaise veut intensifier ses actions pour mieux jouer son rôle. Le meeting a aussi permis à Vadim Osdet d’exhorté tous les acteurs impliqués dans cette activité à faire preuve de responsabilité, d’objectivité et de tempérance dans le choix des animateurs.

Congo : les syndicats des transports en commun lancent un préavis de grève

Celui-ci entrera en vigueur à compter du 26 février au 1er mars prochain et sera suivie de l’interruption de la circulation des transports en commun de 12 h 00 à 15 h 00.

 

« Nous avons déposé le 15 février au cabinet du Premier ministre un préavis de grève. Cette décision s’explique par le fait que l’appui sollicité par le Premier ministre aux plateformes syndicales de transporteurs en commun pour éviter l’inflation sur le marché, eu égard à l’augmentation du prix du carburant.  Nous avons signifié au Chef du gouvernement, qu’il restait quelques situations à résoudre pour que cet accompagnement devienne effectif, liées entre autres à la hausse du carburant, qui à un impact sur les employés du secteur de transport et non les employeurs », a fait savoir le président du Syndicats des Transporteurs et activités connexes au transport du Congo (SYTRACO), Cyrille Carel Dzounou.

Le préavis de grève devrait entrer en vigueur à compter du 26 février prochain puis suivra l’interruption de circulation des transports en commun de 12h00 à 15h00. Les syndicats des Transporteurs et activités connexes au transport du Congo et le groupement des transporteurs terrestres du Congo expliquent que la suppression de certaines taxes par l’Etat pour combler le prix du carburant profite aux patrons de véhicules en commun.

L’exécutif et les représentants des transporteurs en commun étaient convenus de revoir de 15 % les versements journaliers à verser au propriétaire, passant de 20 000 francs CFA à 17000 francs CFA.  Et les 3000 francs CFA, devraient permettre au chauffeur de combler l’écart du carburant. C’est du moins ce qu’affirme Cyrille Carel Dzounou.

Les transporteurs en commun envisagent après l’observation du préavis de grève, de déclencher un mouvement de grève à partir du 4 mars.

Le Congo reçoit environ 36 milliards FCFA de la BM

L’enveloppe est destinée à financer l’extension du nouveau complexe de l’Institut national de la statistique (INS), d’une salle de conférence, d’un amphithéâtre et des salles de classe supplémentaires.

 

L’institution de Bretton Woods accorde environ 36,4 milliards FCFA (60 millions de dollars) à la République du Congo. Cet argent va servir à renforcer les acquis du Projet de renforcement des capacités en statistiques (PSTAT). Notons que la Banque mondiale est le principal partenaire du PSTAT, financé à hauteur de 24 milliards FCFA entre avril 2015 et septembre 2023.

Les 36,4 milliards FCFA sont destinés à l’extension du nouveau complexe de l’Institut national de la statistique (INS), la construction d’une salle de conférence, d’un amphithéâtre et des salles de classe supplémentaires. L’inauguration du complexe de l’INS a eu lieu le 13 février dernier.

« Je vous invite instamment à faire preuve de créativité pour vulgariser les sciences statistiques afin d’aider les profanes et le grand public à mieux en comprendre les enjeux, à s’y familiariser et à savoir en faire bon usage. Les statistiques ne sont pas que des chiffres. Elles traduisent une réalité qui impacte la vie de nos concitoyens. Les appréhender aidera la communauté à s’en approprier et à les intégrer dans ses pratiques de vie courante », a déclaré le directeur des opérations de la BM pour la République du Congo, le Cameroun, la Centrafrique, le Gabon et la Guinée équatoriale, Cheick Fantamady Kanté.