› Société

Taekwondo police : le bureau national de l’ACTP a été mis en place

Les membres du bureau de l’Association congolaise de taekwondo police (ACTP) sont connus depuis le 17 août à Brazzaville, lors de l’assemblée générale constitutive de cette structure.

A la tête de cette structure, le général Paul Victor Moigny, commandant de la gendarmerie nationale. Me Morel Ntalani et Me Jean Claude Mokoki ont été respectivement choisis comme secrétaire général et trésorier. Conformément aux statuts de l’Association congolaise de taekwondo police, les autres membres du bureau seront proposés par les structures de la force publique, paramilitaire et civile affiliées à cette organisation apolitique.

Le nouveau président a invité tous les membres du bureau et tous les pratiquants de cet art martial à contribuer au rayonnement du taekwondo au sein de la force publique et les structures paramilitaires. « Je vous remercie pour la confiance faite à ma modeste personnalité ainsi qu’à tous les membres du bureau. J’invite chacun d’entre nous à se mettre au travail afin que le taekwondo gagne ses lettres de noblesse au sein de la force publique. Cela permettra au Congo de participer aux grands évènements internationaux de la discipline », a précisé Paul Victor Moigny.


Au nom du président de la Confédération africaine de taekwondo police zone 4, le premier vice-président de cette organisation sous-régionale, Clément Obouo,  qui a intronisé le bureau national, a rappelé que sa structure vise l’implantation, la vulgarisation, la formation et la pratique du taekwondo police au sein des forces de défense, de sécurité et paramilitaire. Il a également signifié que l’Afrique centrale est la zone pilote de la Confédération africaine de taekwondo police et le Congo est dignement représenté dans cette organisation.



À LA UNE
loading...
Retour en haut