› Afrique

RDC : l’opposition rejette au projet de loi Tshiani

Droits réservés.
Didace Pembe, Vidiye Tshimanga, Moïse Katumbi et Olive Lembe dénoncent une loi discriminatoire et portant des germes de conflit.

 

La proposition de loi de Noël Tshiani Mwadiamvita sur la congolité ne cesse de susciter des réactions dans les milieux politiques. La dernière en date est celle du président du parti écologique et député national, Didace Pembe, qui la considère discriminatoire et estime, par conséquent, qu’elle ne passera pas à l’Assemblée nationale. Dans un tweet partagé le  2 juin, le député national estime que ladite proposition ne sert uniquement qu’à mettre en vedette son initiateur pour masquer ses mésaventures de la présidentielle de 2018.

Dans un autre tweet, le conseiller spécial du chef de l’Etat chargé des questions stratégiques, Vidiye Tshimanga, a fustigé le fait que la proposition de Noël Tshiani exclut de la compétition électorale les personnes dont l’un des parents n’est pas Congolais qui pourtant ont bravé les violences et la prison pour libérer le pays. Pour l’intéressé, cette catégorie devrait également avoir la chance de se porter candidat président de la République.


Le président national du parti politique Ensemble, Moise Katumbi Chapwe, qui s’est farouchement opposé à la proposition de loi Tshiani a relevé, le  30 mai dernier, que ledit projet visait l’unité nationale. « Les demandeurs d’emploi peuvent tout faire mais je reste serein. Leur  utopie, leur rêve ne passera pas », a-t-il dit. Même son de cloche du côté de l’ancienne première dame, Olive Lembe, qui estime que l’initiative de Tshiani risque de freiner l’avancement du pays.

Alors qu’enfle le nombre des personnalités opposées au projet de loi sur la congolité, des sources concordantes font état de l’annulation de la marche de soutien à ladite loi prévu pour le  2 juin à Lubumbashi. « Vu la situation sécuritaire sur le terrain, je viens de suspendre la marche. Et aussi, à cause de la pandémie de covid-19. Le climat n’est pas bon et il ne faudra pas aggraver la situation », a déclaré le maire de Lubumbashi. La proposition de loi sur la congolité vise à verrouiller l’accès à la présidentielle aux Congolais de père et de mère.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut