Politique › Justice

Pool : lancement du projet « Consolidation de la paix » et du DDR

Deux mécanismes visant, entre autres, à la création d’un environnement sécurisé et apaisé dans le département du Pool viennent d’être lancées par le le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants et les agences du système des Nations unies.

Le Haut-commissariat à la réinsertion des ex-combattants et les agences du système des Nations unies ont lancé ce mardi 18 septembre le projet « Consolidation de la paix » et du DDR. Financé dans le cadre du Fonds de consolidation de la paix, le projet lancé en présence des autorités locales et départementales du Pool, couvre une série d’actions spécifiques et ciblées à effet immédiat et impliquant les principaux acteurs locaux dans les différentes zones sensibles.

A en croire Anthony Ohemeng-Boamah le coordonnateur résident du Système des Nations unies (SNU),  cette initiative nécessitant l’implication de toutes les forces vives de la nation est centrée sur trois piliers. Il est notamment question d’instaurer un dialogue inclusif dans le département du Pool afin de consolider la paix. Le désarmement, la démobilisation et la réintégration des des ex-combattants constituent aussi une des missions.


« L’atteinte de ces résultats, dans un environnement socio-sécuritaire, encore fragile, commande que chacun de nous y mette du sien. Les activités de réalisation demanderont une très forte sensibilisation et de mobilisation de tous les acteurs clés engagés à travers une dynamique de sécurisation communautaire impulsée par le gouvernement, en étroite collaboration avec les partenaires au développement », a précisé Anthony Ohemeng-Boamah, espérant que des initiatives qui vont être prises permettront de relever les défis de consolidation de la paix dans le Pool, en vue de la relance des économies locales.

 

À LA UNE
Retour en haut