Société › Education

La langue espagnole : des étudiants congolais reçoivent leurs parchemins de fin de formation

La cérémonie a eu lieu au Centre culturel russe de Brazzaville sous les auspices de l’ambassadeur de la République bolivarienne du Venezuela en République du Congo, Norma Borges.

Initié le 19 novembre 2013, le programme totalise en cette année ses cinq ans. « Aujourd’hui est un jour spécial pour nous car, il nous comble de joie et de satisfaction, puisqu’il nous amène à la fin de la 8epromotion. Et un groupe passe d’un niveau à un autre, ils ont tous atteint les objectifs. Chers étudiants, vous savez, la Révolution Bolivarienne et sa politique étrangère nous ont fermement chargés d’approfondir les liens d’amitié et de coopération avec les pays frères avec lesquels nous entretenons actuellement de bonnes relations diplomatiques », a déclaré Norma Borges.

A cet effet, a poursuivi la diplomate vénézuélienne, l’ambassade a mis sur pied une série d’activités conçues pour répondre à toutes les lignes directrices et objectifs que le gouvernement bolivarien lui a recommandé dans sa politique internationale ; qui ont été initialement promus par le commandant Hugo Chavez et sont aujourd’hui consolidés avec la vision stratégique et réussie du président Nicolas Maduro Moros.

C’est donc avec cette ferme intention que l’atelier de formation interculturelle « Hugo Chavez Frias » a vu le jour. Il a débuté ses activités avec les premiers cours de la langue espagnole, afin de renforcer les liens d’amitié et de coopération avec la République sœur du Congo, a-t-elle ajouté.


Enfin, la diplomate vénézuélienne a réitéré qu’elle continuera sans relâche avec cette noble mission qui devrait favoriser les échanges d’expériences, d’idées et d’engagement. Et d’augurer qu’avec les plus grands efforts, ils pourront promouvoir la paix, l’harmonie et la coopération.

Prenant la parole au nom de tous, Gloria Ange Banzouzi Ndoundou a remercié l’ambassade du Venezuela pour l’amour qu’elle manifeste en permettant un apprentissage gratuit de la langue espagnole à plusieurs jeunes congolais. « Le Congo et le Venezuela sont deux pays amis qui ont beaucoup de choses en commun. Les deux nations forment une famille où chacune a besoin de l’autre. Nous avons le même sang qui coule dans nos veines. C’est pour cela que nous voulons que les autorités conservent cette relation jusqu’à l’amplifier. Apprendre la langue espagnole peut nous donner beaucoup d’avantages et nous fournir tant d’opportunités. Nous remercions madame l’ambassadeur du Venezuela pour nous avoir donné cette opportunité. Nous n’allons jamais oublier ses conseils », a promis l’étudiante.

Notons que sur environ soixante-treize apprenants de la 8e promotion, soixante ont fini leur apprentissage de la langue espagnole, treize, par contre ont été recalés.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut