International › APA

La presse sénégalaise commente le désaccord sur la réouverture des mosquées

Le désaccord de certains chefs religieux, dont le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, sur la réouverture des lieux de culte, pourtant autorisée par le président Macky Sall dans le cadre de l’assouplissement de l’état d’urgence décrété dans la lutte contre la Covid-19, fait les choux gras des quotidiens sénégalais de ce vendredi.« Réouverture des lieux de culte-Covid divise les mosquées », constate Le Quotidien, informant que Tivaouane (capitale de la tidianiya au Sénégal), Grande mosquée de Dakar, Saint-Louis et Mpal maintiennent la fermeture.

Notant que « la fermeture des mosquées (est) maintenue jusqu’à nouvel ordre », Les Echos souligne que « Tivaouane et la Grande mosquée de Dakar refusent d’exposer les fidèles », une décision prise quelques jours après celle de l’Eglise catholique de maintenir, elle aussi, la suspension des messes et l’annulation du pèlerinage marial de Popenguine.

Dans ce journal, le Khalife des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour estime que « la cause de toutes les précédentes restrictions est toujours présente et gagne davantage du terrain ».

« La raison évoquée pour la fermeture des mosquées restent aujourd’hui plus valables que jamais », affirme de son côté, l’Imam Samba de la Grande mosquée.

Toutefois, Les Echos renseigne que Médina Baye et Léona Niassène ouvrent leurs portes à la prière.

« Réouverture des lieux de culte-Tivaouane dit non », renchérit EnQuête, à côté de Source A qui indique : « De Dakar à Tivaouane, en passant par Fatick, fenêtres et portes des mosquées fermées-Sall défaite de Macky ».

Avec le maintien de la fermeture de ses mosquées, La Tribune note que « Tivaouane renvoie le virus à Macky », faisant constater à Rewmi Quotidien « le grand cafouillage ».


Pour Le Témoin, « face à la meute hurlante des activistes-Les religieux lâchent Macky…».

Ce journal explique qu’il aurait  suffi qu’ils s’expriment en sa faveur pour qu’il ne soit pas contraint de rouvrir les lieux de culte, mais ils (religieux) paient bien mal en retour le président qui a le plus fait pour eux depuis l’indépendance.

« Mosquées, églises, fermées ou ouvertes-Dieu reconnaîtra les siens », titre Sud Quotidien.

Vox Populi sort de ce cadre et se focalise sur les « confinées dans l’enfer des violences conjugales » avec des « maris violents à la maison ».

Nos confrères donnent la parole à Ndèye Djeumb Ndiaye de l’APPROFES de Kaolack qui informe : « Nous avons recensé 79 cas de violences conjugales, y compris des viols en moins de deux mois ».

Pendant ce temps, Libération s’intéresse au trafic de fausses autorisations de circuler dans les régions et révèle que la Sr (Section de recherches) frappe au sommet du Cartel », faisant tomber « un Dg de société et un de ses clients ».


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut