L’info en continu

    • mercredi 06 juin
    • Diplomatie : le Canada accueille le sommet du G7

      Adiac - 14h27

      La rencontre des sept pays les plus industrialisés du monde (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Italie et Japon) qui se tient du 8 au 10 juin, à La Malbaie, s’annonce ébranlée par la guerre commerciale avec les alliés, déclenchée par le président américain, Donald Trump. Les discussions porteront, entre autres, sur la croissance inclusive, l’avenir du travail et du commerce, la paix et la sécurité, l’égalité femmes-hommes et le changement climatique.

      Lien
    • mardi 05 juin
    • Cameroun : Marafa Hamidou Yaya sous surveillance militaire renforcée

      Jeune Afrique - 18h30

      Détenu depuis 2012, Marafa Hamidou Yaya, ancien secrétaire général de la présidence et proche collaborateur de Paul Biya, a été placé le 25 mai sous surveillance renforcée. Sa cellule a été fouillée, des documents ont été saisis et des brouilleurs téléphoniques ont notamment été installés.

      Lien
    • Au Mozambique, sept civils ont été tués dans une attaque attribuée aux islamistes radicaux locaux

      RFI - 18h15

      Une centaine de maisons ont été brulées lors de cette attaque visant un village dans un village de l’extrême nord du pays. «Ces bandits ont tué sept personnes avec des machettes», a déclaré à la presse le porte-parole national de la police mozambicaine, Inacio Dina.

    • France : relaxe pour un journaliste poursuivi pour diffamation par Bolloré

      RFI - 18h12

      « Vincent Bolloré, un ami qui vous veut du bien ? » n’est pas un reportage diffamatoire, selon la justice française qui a donc tranché. Ce reportage, réalisé par Tristan Waleckx, avait été diffusé sur la chaîne de télévision France 2 en 2016 et récompensé du prestigieux prix Albert Londres en 2017. Il retrace le parcours de l’industriel français et notamment ses activités en Afrique.

      Lien
    • jeudi 31 mai
    • Crise en Libye : accord à Paris pour des élections le 10 décembre

      Jeune Afrique - 16h10

      Les acteurs de la crise libyenne ont approuvé le principe de l’organisation de l’élection présidentielle et des législatives le 10 décembre 2018, au terme d’une réunion de haut niveau qui s’est tenue à Paris le mardi 29 mai. Retour sur les étapes qui ont conduit à cet accord.

      Lien
    • Sénégal – Samuel Sarr : « Macky Sall est un frère, mais je souhaite qu’il me cède son fauteuil en 2019 »

      Jeune Afrique - 16h05

      Longtemps membre du Parti démocratique sénégalais (PDS opposition), Samuel Sarr a décidé de faire bande à part en présentant sa propre candidature en vue de la prochaine présidentielle. L’ancien homme de confiance d’Abdoulaye Wade, dont il a été le ministre de l’Énergie, entend capitaliser sur les difficultés actuelles du PDS pour remporter la mise en 2019. Au risque de prêter le flanc aux critiques de son ancien mentor, qui l’accuse de vouloir « disperser » son ancienne famille politique.

      Lien
    • Côte d’Ivoire : Bédié tente d’étouffer les voix discordantes au sein du PDCI

      Jeune Afrique - 16h02

      Au lendemain de sa rencontre avec Alassane Ouattara, le 24 mai, Henri Konan Bédié a pris des mesures en toute hâte pour contrebalancer l’influence grandissante des cadres de son parti favorables au futur parti unifié du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

      Lien
    • Football : Zinédine Zidane quitte le Real Madrid

      Jeune Afrique - 16h01

      L’emblématique entraîneur de l’équipe madrilène a annoncé son départ du club, ce jeudi 31 mai, lors d’une conférence de presse surprise. « J’ai pris la décision de ne pas continuer l’année prochaine comme entraîneur du Real Madrid », a déclaré Zinédine Zidane lors d’une conférence de presse, jeudi 31 mai. Après deux saisons et demi, lors desquelles le club a remporté trois Ligue des champions, deux Coupes d’Europe, une Liga et une Supercoupe d’Espagne, l’entraîneur raccroche donc à la surprise générale.

      Lien
    • jeudi 17 mai
    • Les burundais votent en nombre pour donner le pouvoir absolu à Nkurunziza

      AFP - 17h57

      Les Burundais votaient en nombre jeudi lors d’un référendum encadré de près par le régime sur une vaste révision constitutionnelle destinée à renforcer le pouvoir du président Pierre Nkurunziza et à lui permettre d’éventuellement rester en fonctions jusqu’en 2034. Sous un important déploiement sécuritaire, avec véhicules blindés et forces de l’ordre avec de nombreux effectifs, les Burundais ont afflué très tôt dans les 11.076 bureaux de vote, fortement incités en ce sens par les autorités. Quelque 4,8 millions d’électeurs étaient appelés à s’exprimer sur cette réforme qui consacre définitivement la dérive autocratique du pouvoir observée ces trois dernières années.

    • Zambie: le chanteur et militant pilato placé en détention

      AFP - 17h50

      La justice zambienne a ordonné jeudi la mise en détention du chanteur populaire et controversé Chama Fumba, arrêté mercredi à son retour dans son pays qu’il avait fui, craignant pour sa vie.Chama Fumba, plus connu sous le nom de Pilato, avait été arrêté par des policiers en civil à son arrivée en provenance d’Afrique du Sud, après quatre mois passés à l’étranger. Il avait fui la Zambie après avoir reçu des menaces de partisans du Front patriotique, le parti au pouvoir, à propos de sa chanson « Koswe Mumpoto » (« Un rat dans le plat »). Beaucoup de gens ont vu dans cette chanson des accusations de corruption contre le président Edgar Lungu et ses ministres.

    • Macron condamne des « actes odieux » commis par Israël à Gaza

      reuters - 17h46

      Emmanuel Macron a condamné jeudi 17 mai, les “actes odieux” commis par Israël contre des manifestants palestiniens dans la bande de Gaza et s’est défendu de toute complaisance, trois jours après la soixantaine de morts palestiniens dans des violences imputées par l’Etat hébreu au Hamas.

    • lundi 14 mai
    • Présidentielle au Mali: l’ancien Premier ministre Modibo Sidibé candidat

      RFI - 14h13

      Nouvelle candidature à la présidentielle de juillet prochain au Mali. Ce dimanche, l’ancien Premier ministre malien Modibo Sidibé, président des Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence, vient de déclarer sa candidature et d’être investi dimanche par une coalition de partis politiques et d’associations dans la capitale malienne.

      Lien
    • Ambassade américaine à Jérusalem: premières violences, premiers morts à Gaza

      RFI - 14h09

      Comme prévu, la tension monte en Israël à quelques heures de l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem. Des milliers de Palestiniens se sont rassemblés dans la bande de Gaza près de la frontière israélienne. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et les soldats israéliens. Seize Palestiniens ont été tués et de très nombreux autres blessés. Un précédent bilan du ministère faisait état de douze morts et de plus de 500 blessés.

      Lien
    • vendredi 11 mai
    • Mali : l’opposition demande un dialogue national sur la crise inter communautaire

      RFI - 13h00

      Mercredi 9 mai, au moins cinq civils ont été encore tués à Ménaka. Le même jour, le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga effectuait une visite de quelques heures dans la ville du nord-est du pays. Et rappelait la mission du gouvernement : protéger les populations. Face à la gravité de la situation dans le nord-est et le centre, et à quelques semaines de la présidentielle, le chef de file de l’opposition à l’Assemblée nationale, Soumaïla Cissé, demande une réunion d’urgence entre partis de la majorité, de l’opposition et les forces vives de la nation.

      Lien
    • mardi 08 mai
    • RDC: Antonio Guterres appelle à la fin de l’interdiction de manifester

      RFI - 14h39

      Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres appelle le gouvernement de Joseph Kabila à « lever l’interdiction des manifestations publiques ». Une mesure qui, selon lui, libérerait l’espace politique et permettrait de rétablir la confiance dans la perspective de la tenue d’élections libres et inclusives. En signe d’apaisement, le gouvernement congolais avait autorisé des manifestations de l’opposition ces dernières semaines.

      Lien
    • Le président Déby nomme le premier gouvernement de la nouvelle République

      RFI - 14h34

      Le chef de l’Etat Tchadien a nommé, ce lundi, un cabinet de 29 membres après la démission du Premier ministre le 3 mai dernier, juste avant la promulgation de la nouvelle Constitution qui supprime le poste de chef de gouvernement.  Deux ministres d’Etat chapeautent ce gouvernement. L’ancien Premier ministre Nouradine Kassiré Coumakoye, président du forum ayant conduit à d’adoption de la Constitution de la IVe République, devient ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence de la République. Un autre acteur majeur du processus ayant conduit à la IVe République : Jean-Bernard Padaré, lui, devient ministre d’Etat, ministre des Infrastructures.

      Lien
    • Le nouveau gouvernement gabonais prête serment devant le président Ali Bongo

      RFI - 14h16

      Ce lundi, tous les membres du nouveau gouvernement ont prêté serment devant le président de la République Ali Bongo qui avait à ses côtés les membres de la Cour constitutionnelle. Ce principe est écrit dans la Constitution promulguée le 10 janvier dernier. Tous les ministres, à l’appel de leur nom ont défilé devant le pupitre lire le serment écrit, la main droite levée en face du président Bongo : « Je jure de respecter la Constitution et l’Etat de droit, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans le respect de ses obligations de loyauté à l’égard du chef de l’Etat ».

      Lien
    • jeudi 03 mai
    • Douze morts en Libye dans une attaque contre la Haute Commission électorale

      Le Monde Afrique - 12h39

      Le siège de la Haute Commission électorale a été la cible d’une attaque mortelle ce mercredi 2 mai. Le premier bilan dressé par le ministre de la santé fait état d’au moins 12 morts et 7 blessés. L’attaque a une nouvelle fois été revendiquée par l’Etat islamique. La Libye est en proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Deux autorités s’y disputent aujourd’hui le pouvoir.

      Lien
    • Un avion militaire russe Su-30SM s’écrase en Syrie

      Sputnik - 12h17

      C’est le ministre Russe de la défense qui a annoncé l’information. Un avion de chasse russe Su-30SM s’est écrasé jeudi après avoir décollé de la base aérienne de Hmeimim en Syrie. A en croire le communiqué officiel, la cause de cette catastrophe pourrait être un oiseau qui se serait faufilé dans le moteur de l’avion. Les deux pilotes se trouvant à bord sont décédés.

      Lien
    • Arménie : l’opposant Nikol Pachinian appelle à cesser les manifestations

      France 24 - 12h04

      Nikol Pachinian, le chef de l’opposition arménienne a appelé ce mercredi 2 mai la suspension du mouvement de contestation qu’il mène en Arménie. Il affirme vouloir discuter avec le parti au pouvoir de sa nomination comme Premier ministre. L’Arménie est plongée depuis trois semaines dans une crise politique sans précédent, qui a mené le 23 avril à la démission de Serge Sarkissian, tout juste élu Premier ministre après avoir été président pendant dix ans de ce petit pays du Caucase du Sud. Le pays était paralysé après que Nikol Pachinian avait appelé ses partisans à la désobéissance civil.

      Lien
    • La Libye veut récupérer l’argent prêté par Kadhafi aux pays africains

      RFI - 11h51

      Le gouvernement d’entente nationale de la Libye se lance à la chasse de l’argent prêté par Mohamar Kadhafi à certains pays africains. Le pays étant en proie au chaos et à la crise économique a engagé des procédures pour rapatrier ces fonds.  Le ministre des Affaires étrangères du gouvernement libyen a confirmé cette information sur les antennes de RFI. Selon le chef du GNA, Fayez al-Sarraj, le montant des prêts octroyés et des prises de participation dans des sociétés en Afrique et dans le monde arabe représente la bagatelle de 67 milliards de dollars. Parmi les principaux bénéficiaires des prêts figurent l’Afrique du Sud, la Tanzanie, la Zambie, la Côte d’Ivoire, le Niger et l’Ouganda.

      Lien
    • Nigéria : 86 morts enterrés entre mardi et mercredi

      BBC - 11h13

      Le bilan des victimes de la secte islamique Boko haram s’alourdit au Nigéria. Mardi, à 13H30 (heure locale), un kamikaze s’est fait exploser dans une mosquée de Mubi, dans l’Etat d’Adamawa, puis un second, dans un marché qui se trouve à proximité. Un employé du cimetière a révélé sous anonymat à la BBC avoir enterré 86 morts en deux jours. Toutefois, le porte-parole local de l’Agence nationale de gestion des urgences, Imam Garki, affirme que les personnes grièvement blessés « évacuées à Yola », la capitale de l’Etat de l’Adamawa, « répondaient bien au traitement ».

      Lien
    • Madagascar: le ministre de la Défense appelle à trouver une sortie de crise

      Rfi - 10h53

      Ce 2 mai, face à la crise qui persiste, le ministre malgache de la Défense a fait une déclaration signée par les chefs de l’armée, de la police et de la gendarmerie, les responsables des forces de l’ordre. Il demande à l’opposition et au gouvernement de trouver une solution pour mettre un terme aux contestations. Pour rappel, depuis deux semaines, les députés de l’opposition et leurs partisans occupent chaque jour la place du 13 Mai, dans le centre de la capitale. Ils critiquent l’adoption des nouvelles lois électorales et appellent à la démission du chef de l’Etat.

      Lien
    • lundi 23 avril
    • Nigeria : trois morts dans un double attentat-suicide dans le nord-est

      journaldebrazza.com - 12h17

      Un double attentat-suicide à l’intérieur d’une mosquée dans le nord-est du Nigeria, a fait au moins trois morts. En effet, deux kamikazes, un homme et une femme, ont déclenché leurs ceintures d’explosifs samedi pendant les prières du matin à Bama, dans l’Etat de Borno. Ce double attentat, qui a fait au moins neuf blessés, intervient alors que les habitants de Bama déplacés par le conflit avec Boko Haram avaient commencé à rentrer chez eux, quatre ans après la destruction de la ville par les djihadistes.

    • jeudi 19 avril
    • Nigeria: le bâton cérémoniel du sénat retrouvé « sous un pont »

      journaldebrazza.com - 13h28

      La police nigériane a annoncé jeudi avoir retrouvé « sous un pont » le bâton de cérémonie du Sénat sans lequel les législateurs ne peuvent se réunir, a été retrouvé « sous un pont », selon les déclarations de la police nigériane jeudi. L’objet, symbole de l’autorité de la chambre haute, a été volé par des « voyous » qui ont débarqué mercredi, devant les sénateurs médusés et se sont emparé de l’objet, donnant lieu à de violents heurts avec des forces de sécurité présentes à l’intérieur. Le vol ayant provoqué un scandale national, fait l’objet d’une chasse à l’homme qui a sans doute « forcé les mécréants à abandonner la masse sous un pont à l’entrée de la ville, où un passant patriote l’a vu et a alerté la police », a déclaré le porte-parole adjoint de la police, Aremu Adeniran, qui précise qu’une enquête discrète est en cours.

    • mercredi 18 avril
    • Nigeria: plusieurs filles de Chibok seraient mortes en captivité

      journaldebrazza.com - 12h04

      Le sort d’une centaine de lycéennes de Chibok reste incertain au Nigeria quatre ans après leur enlèvement par Boko Haram. Selon certaines sources, des dizaines d’entre elles seraient mortes en captivité. C’est le cas d’un journaliste nigérian ayant participé à des négociations avec le groupe djihadiste, Ahmad Salkida, qui a affirmé sur Twitter que « seules 15 » avaient survécu. « Beaucoup de filles sont mortes prises entre des tirs croisés et les bombardements des forces de sécurité qui, sans aucun doute, tentaient de les secourir » a-t-il déclaré. Une déclaration que les autorités nigérianes ne démentent ni ne confirment jusqu’ici, se montrant confiantes en l’espoir d’obtenir la libération de ces jeunes filles.

    • mardi 17 avril
    • Cameroun : Maurice Kamto annonce sa candidature à la présidentielle

      journaldebrazza.com - 11h03

      Maurice Kamto, ancien ministre de Paul Biya, a été choisi par son parti, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), pour en être le candidat à présidentielle, prévue en octobre prochain. Le choix a été fait lors de la deuxième convention ordinaire du MRC qui s’est tenue du 13 au 15 avril à Yaoundé. Professeur à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC) et à l’École nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé, ancien ministre délégué de la Justice et avocat du Cameroun devant la Cour Internationale de justice (CIJ), Maurice Kamto a accepté sa désignation comme candidat de son parti. Le mouvement pour la Renaissance du Cameroun, créé le 13 aout 2012 par Maurice Kamto, fait son entrée à l’assemblée nationale avec quelques députés après les élections législatives de 2013. Le parti d’opposition va ainsi pour la première fois, affronter Paul Biya, au pouvoir depuis 1982.

    • Nigeria: une attaque dans le centre fait tomber 4 policiers

      journaldebrazza.com - 10h37

      Le porte-parole de la police de l’Etat de Benue, Moses Yamu, a annoncé dans un communiqué dimanche soir, la mort de quatre policiers lors d’une attaque menées par des hommes armés, précisant que l’attaque avait duré toute la nuit. Le communiqué précise que « des renforts policiers – y compris aériens – ont été déployé (…) à la poursuite du gang de tueurs », « Ils doivent être appréhendés avec leurs armes de destruction et faire face à la pleine colère de la loi ». Depuis le début de l’année, les Etats du centre du Nigeria sont régulièrement touchés par des affrontements meurtriers pour l’accès à la terre et à l’eau entre agriculteurs sédentaires et éleveurs nomades, accusés de saccager les fermes agricoles avec leurs troupeaux.

    • Libye: le nombre de migrants en détention en baisse

      journaldebrazza.com - 10h24

      La Lybie ne compte plus que 32 centres de détention, contre 53 en mai 2017, selon le général Mohamed Bichr, chef du département de lutte contre l’immigration clandestine. Cette baisse s’explique par l’accélération du rythme de rapatriements des migrants menés notamment par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Des rapatriements qui ont fait passer ces migrants détenus en Lybie, de 27 000 en mai à 5200 à ce jour. Ces mouvements intenses sont partis d’un scandale né après la diffusion d’un reportage de CNN sur un trafic d’esclaves présumé dans ce pays.

    • lundi 16 avril
    • Nigeria: Donald Trump reçoit le président Buhari le 30 avril

      journaldebrazza.com - 12h50

      Le président du Nigeria Muhammadu Buhari rencontrera Donald Trump à Washington le 30 avril pour évoquer avec lui la « lutte contre le terrorisme », a annoncé dimanche la Maison Blanche. « Le président Trump a hâte de discuter des moyens d’accroître notre partenariat stratégique et de faire avancer nos priorités partagées : promouvoir la croissance économique et les réformes, lutter contre le terrorisme et d’autres menaces (pesant sur) la paix et la sécurité et s’appuyer sur le rôle du Nigeria en tant que leader démocratique dans la région », a souligné la présidence américaine dans un communiqué. Le Nigeria, la plus grande puissance économique d’Afrique de l’Ouest, fait partie des pays combattant l’islamisme avec l’aide des Etats-Unis.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité