L’info en continu

    • vendredi 04 mai
    • L’abbé Fulbert Youlou meurt en exil

      RFI - 17h11

      Maire de Brazzaville, député, chef du territoire du Moyen-Congo au sein de l’Afrique équatoriale française, l’abbé Fulbert Youlou mène son pays à l’indépendance en 1960. Il est chassé du pouvoir dès 1963 et part en exil. Il meurt à Madrid le 5 mai 1972.

    • Pascal Tsaty Mabiala préside le conseil des présidents des partis politiques de l’opposition

      Opposition Congo Brazzaville (Facebook) - 17h07

      Le Chef de l’Opposition Politique Congolaise, Premier Secrétaire de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale(UPADS),  Pascal TSATY-MABIALA, a présidé ce vendredi 04 mai 2018 une réunion de prise de contact. La rencontre s’est tenue en présence du conseil des présidents des partis politiques de l’opposition, au Siège provisoire de l’UPADS. L’ordre du jour a porté sur les thématiques suivantes: contrôle de présences, rappel des dispositions instituant l’Opposition, présentation des documents de rassemblement de l’Opposition et échange.

      Lien
    • Un salon des savoirs culinaires du Congo organisé ce 5 mai

      Portail 242 infos - 15h54

      L’initiative a été prise à l’occasion de la journée mondiale du patrimoine africain, qui est célébrée le 5 mai de chaque année. Ce salon des savoirs culinaires du Congo qui a pour thème : « Valorisons nos mets et produits alimentaires locaux » est organisé par l’Institut Français du Congo et l’Institut National de Recherche Agronomique. Cette vitrine de la cuisine Congolaise présentera un large éventail de plats dans ses nombreux stands de gastronomie. Outre la dizaine d’exposants invités, le salon de la gastronomie congolaise proposera des animations diverses, telles que les ateliers, les conférences et les dégustations.

      Lien
    • « Le Congo que nous voulons » : la première édition a tenu ses promesses

      Adiac - 15h40

      La conférence participative « Le Congo que nous voulons » a effectivement tenu son pari. Cette initiative des jeunes congolais de divers horizons géographiques et évoluant dans plusieurs secteurs d’activité a réuni ce 2 mai à l’auditorium du ministère des Affaires étrangères, plusieurs sensibilités nationales autour de quatre thématiques. Notamment l’éducation et formation ; Diversification économique, Entrepreneuriat et emploi des jeunes ; Santé, agriculture et environnement ; Réforme générales.

      Lien
    • Maître Norbert Tricaud: «Si M.Mokoko avait voulu faire un coup d’Etat, il l’aurait fait depuis longtemps»

      RFI - 10h02

      Le procès de l’opposant Jean-Marie Michel Mokoko est imminent. Le ministre de la Communication, Thierry Moungalla, l’a annoncé sur RFI le 19 avril dernier. Aujourd’hui, les avocats du prisonnier préparent sa défense et l’un d’entre eux révèle que la France suit cette affaire de très près. Maître Norbert Tricaud, du barreau de Paris, raconte  comment, un jour de mai 2016, les présidents Denis Sassou Nguesso et François Hollande ont envisagé l’exfiltration du général Mokoko.

    • jeudi 03 mai
    • Congo-Maroc : 14 accords pour raffermir la coopération

      - 18h44

      Les relations entre le Congo et le Maroc se sont renforcées ce 30 avril. quatorze accords de coopération dans les domaines de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, de l’éducation, du tourisme, de l’énergie, des hydrocarbures, des mines et de la santé ont été signé entre les deux Etats. Ces accords ont été signé dans le cadre de la visite officielle de Mohammed VI au Congo Brazzaville.

      Lien
    • Le Club Claudia solution soutient financièrement les commerçants du quartier 68

      Adiac - 18h22

      Cinquante vendeurs, hommes et  femmes confondus, ont reçu chacun une petite enveloppe financière dont le contenu est resté secret. Le président du Club Claudia solution (C2S), Isidore Lenga, a indiqué que l’acte  posé est l’accomplissement de la promesse faite le 14 mars dernier. Cet argent permettra à certains de renforcer leurs activités commerciales en vue d’augmenter le revenu et à d’autres, de créer les activités génératrices de revenus, devant les aider à  subvenir à leurs besoins. Ces crédits seront remboursés avec 3% de taux d’intérêt à la fin du mois.

      Lien
    • jeudi 26 avril
    • Le président Weah attendu à Brazzaville pour une visite de travail de 48 h

      APA - 15h09

      Le président du Liberia, George Weah, est attendu ce jeudi à Brazzaville pour une visite de travail de 48 heures, annonce la présidence congolaise dans un communiqué. Destinée à « jeter les bases d’une coopération solide » entre le Congo et le Liberia, cette visite, souligne le communiqué, est la concrétisation d’une invitation lancée par le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, à George Weah lors de son investiture comme président du Liberia au lendemain de son élection le 22 janvier 2018. Selon le protocole de la présidence congolaise, la visite du président libérien au Congo prend fin demain vendredi.

    • Toujours aucune date pour un procès du général Mokoko

      RFI - 08h51

      Aucune date n’a encore été fixée pour un éventuel procès du général Mokoko. L’ancien candidat à la présidentielle est inculpé depuis juin 2016, accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de détention d’armes de guerre. Un arrêt a été pris pour le traduire devant la Cour criminelle de Brazzaville. Mais ses avocats attendent toujours une décision de la Cour suprême qu’ils ont saisi pour contester cet arrêt qu’ils jugent illégal. Car leur client, rappellent-il, bénéficie d’une immunité qui implique qu’aucune juridiction nationale ne peut le juger. Face au statu quo et aux 22 mois de détention préventive effectués par leur client, les avocats se disent résolus à continuer la bataille et à exercer tous les recours possibles…

    • jeudi 19 avril
    • Hydrocarbures : les pétroliers invités à s’intéresser aux mines

      journaldebrazza.com - 14h18

      Dans le cadre de la conférence « Africa Oil Week » prévue en octobre, en Afrique du Sud, les entreprises pétrolières actives en République du Congo sont invitées par le ministre des hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya, à participer aux travaux y relatifs. En effet, la deuxième phase de promotion des blocs libres du secteur minier y sera lancée et le potentiel minier du Congo doit y être valorisé. Il faut noter qu’un projet de loi portant code gazier est en cours de rédaction. Par ailleurs, à propos des cours du pétrole au premier trimestre 2018, il a été observé de façon générale, une hausse de prix du baril à 5,6 dollars, par rapport au trimestre précédent.

    • Electricité : la Banque mondiale préconise les investissements dans l’énergie renouvelable

      journaldebrazza.com - 13h49

      Le taux d’accès à l’électricité en République du Congo et le reste de l’Afrique subsaharienne reste très faible, seulement 42% des ménages y ont accès et -10% dans les pays plus fragiles. C’est le résultat du dernier rapport semestriel de la Banque Mondiale, exposé le 18 avril à Brazzaville par vidéoconférence aux journalistes congolais et ceux venus des autres pays d’Afrique. Animé par l’économiste en chef de l’institution pour la région Afrique, Albert Zeufack, ledit rapport précise que lorsque l’électricité est disponible, la qualité fait défaut. Par exemple, deux tiers des entreprises dans les capitales africaines n’ont pas accès à l’électricité fiable, ce qui limite leur compétitivité.

    • mercredi 18 avril
    • Forces armées: la promotion « Défense et patrie » souffle sur ses vingt-cinq bougies

      journaldebrazza.com - 10h18

      La troisième vague des officiers formés à l’Académie militaire Marien Ngouabi célèbre cette année, son vingt-cinquième anniversaire. La majorité de ces officiers supérieurs ont été élevés à de hautes fonctions militaires avant leurs anciens. Il s’agit des colonels Basile Boka, commandant la zone militaire de défense n° 9 Kinkala, Etienne Mossa, commandant la 10e brigade d’infanterie à Pointe-Noire (zone militaire n° 1), Félicien Mokobo, commandant de la Région de Gendarmerie de la Bouenza, et Cyriaque Kanga, commandant de l’Ecole nationale des sous-officiers de Gamboma. Nombreux occupent des postes de responsabilités dans leur différentes unités, dans leur ministère de tutelle ou dans les services utilisant les éléments des FAC.

    • mardi 17 avril
    • Enfants de la rue : une journée récréative offerte par Antoinette Dinga Dzondo

      journaldebrazza.com - 13h56

      La ministre des Affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, Antoinette Dinga Dzondo a lancé le 14 avril à Brazzaville, une journée récréative pour les enfants vulnérables de la rue. Les activités, organisées en partenariat avec le Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants des rues (REIPER), se sont déroulées à l’Institut des jeunes sourds, sur le thème « Enfants des rues, avez-vous dit ? », au grand bonheur des enfants. Ceux-ci ont réalisé des dessins au cours d’un atelier selon leur inspiration individuelle dont le meilleur sera primé par le ministère organisateur de l’evènement.

    • lundi 16 avril
    • Agression: un chauffeur de taxi poignardé à Moukondo

      journaldebrazza.com - 17h56

      Le 14 avril dans la matinée, un jeune homme d’environ 30 ans a donné deux coups de couteau à un chauffeur de taxi au quartier Mazala, sur l’avenue de la démocratie, dans le 7e arrondissement de Brazzaville. Tout est parti d’une discussion banale car le chauffeur se plaignait d’une obstruction de la voie automobile par son agresseur. En effet, ce dernier avait installé illégalement sa cabine téléphonique sur la voie. De retour à cet endroit, le taximan pris de colère, est sorti de sa voiture pour déplacer le jeune homme afin de faire circuler son véhicule. Son protagoniste a couru chercher un couteau de cuisine et lui a violemment asséné deux coups dans le dos et les cotes. La victime grièvement blessée a été conduite à l’hôpital pour des soins d’urgence tandis que l’agresseur a été conduit au commissariat.

    • L’association Femme Energie vulgarise le lituka ya peto

      journaldebrazza.com - 11h25

      La présidente de l’Association femme énergie, Estelle Malalou Passy, a présenté le 12 avril à Brazzaville, le foyer amélioré dit « Lituka ya peto » en démontrant son importance pour toute femme de s’approprier cet instrument ménager qui est une création purement congolaise. L’association s’est donné pour mission de sensibiliser la ménagère, de la conscientiser et de vulgariser cet outil qui obéit à une technologie quasiment moderne tout en nourrissant l’ambition de couvrir l’ensemble du territoire avec ce foyer doté d’une technologie moderne. Lors de la visite guidée, la présidente a démontré que le FAM réduit le budget du combustible 4 à 5 cuissons pour une somme modique de 300 francs CFA de charbon contre 500 à 800 francs CFA dépensés avec le foyer traditionnel. Le FAM atténue les gaz à effets nocifs susceptibles d’être dégagés au moment de la combustion de son double usage du bois ou du charbon.

    • Fondation MUCODEC : un don de médicaments aux mères et enfants

      journaldebrazza.com - 11h07

      Le président de la Fédération des Mutuelles Congolaises d’Epargne et de Crédit (MUCODEC), Florian Mougnenque Bitanda,  a remis le 13 avril à Brazzaville, un don des médicaments destiné aux mères et enfants à la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo. Ce don d’une valeur de 63 millions francs CFA, est constitué d’une vingtaine de produits pharmaceutiques et accessoires soit 3.000 kits, destinés à certains centres de santé de Brazzaville, Pointe-Noire, Moussaka, Pikounda, Betou, kindamba et Zanaga. Un événement qui marque le lancement de la fondation  MUCODEC, qui a pour ambition d’apporter de l’aide au Congo notamment sur le plan de la santé, de l’éducation, de l’emploi, de la famille, de la culture, des investissements et du développement.

    • vendredi 13 avril
    • SNPC : Raoul Ominga visite les services des hydrants à Brazzaville

      journaldebrazza.com - 13h50

      Le directeur général de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC), Raoul Ominga, a visité le 12 avril, le service des hydrants situé en face de l’aéroport de Maya-Maya. Il a soutenu que ces services jouent un rôle stratégique dans l’approvisionnement des avions et mériteraient ainsi d’être bien gérés. Raoul Ominga par cette visite, a voulu toucher du doigt les réalités de ces services et les besoins du personnel qui les anime afin de mieux les examiner en conseil d’administration. Sa prochaine visite s’effectuera à Pointe-Noire.

    • BAD : ouverture du premier bureau de liaison à Brazzaville

      journaldebrazza.com - 13h22

      La Banque africaine de développement (BAD) a présenté officiellement le 11 avril aux autorités congolaises, son premier bureau de liaison. Basé à Brazzaville, il sera coordonné par un représentant résident en la personne de l’économiste burkinabé, Antoine Marie Tioye Sie. Cette installation est le résultat d’un processus laborieux entamé depuis quelques mois avec le Congo car la BAD souhaite accompagner l’Etat dans la mise en œuvre des reformes structurelles en terme de croissance économique et financière.

    • Commission climat du Bassin du Congo : le premier sommet des chefs d’Etats et de gouvernements se tient le 25 avril

      journaldebrazza.com - 12h13

      Le sommet des chefs d’État et de gouvernement de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo (F2BC) aura lieu le 25 avril 2018, au Centre international de conférences de Kintélé, au nord de Brazzaville. C’était le sujet central de la conférence de presse donnée le 12 avril par la ministre du tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan Nonault. Le sommet aura pour invité spécial, Sa majesté Mohammed VI, roi du Maroc. Une séance de travail entre les ministres des pays concernés se tiendra le 24 avril, en prélude à ces assises de haut niveau, afin d’examiner les dossiers à soumettre aux chefs d’Etats. Une centaine de participants y sont attendus.

    • Sécurité alimentaire : la mise en place d’une nouvelle dynamique

      journaldebrazza.com - 10h14

      Le parlement de la République du Congo a lancé, le 12 avril à Brazzaville, l’Alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Congo. Le programme sera conduit avec l’appui des Agences du système des Nations unies, notamment l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Le pacte, sollicité par le parlement, aura une durée indéterminée et donnera l’opportunité aux sénateurs et députés d’examiner et suivre des lois sur la sécurité alimentaire ou la lutte contre la faim au Congo.

    • jeudi 12 avril
    • Musique : Key Kolos en concert à Brazzaville le 18 avril

      journaldebrazza.com - 21h15

      L’artiste rappeur congolais Koukola Kennedi Franklie Lange, alias Key Kolos, va donner un concert le 18 avril, à l’Institut français du Congo avec entrée libre. Ce sera l’occasion d’annoncer la sortie officielle de son troisième album « l’Etoile filante ». La première partie de ce concert sera animée par les groupes tels que Street art, One Voice, Vybe unit. Key Kolos est auteur–compositeur qui chante en lingala, kituba, lari et anglais, compte à son actif plus de cent cinquante titres et travaille en collaboration avec El Prod et KPM prod.

    • OMS: formation des épidémiologistes à la riposte des maladies en Afrique

      journaldebrazza.com - 12h23

      La formation, dont l’objectif est d’améliorer les capacités techniques et les conditions de déploiement sur le terrain du personnel de santé en cas d’épidémies, se déroule dans la commune de Kintélé, département du Pool, à 17 km de Brazzaville. Elle est organisée du 8 au 13 avril par le Réseau mondial d’alerte et d’actions en cas d’épidémie (GOARN), assisté de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique (l’OMS/Afro), avec l’appui de plusieurs partenaires et organisations non gouvernementales de la santé. Les personnels de santé venus de plusieurs pays d’Afrique qui y participent se disent jusqu’ici, satisfaits des connaissances techniques acquises auprès des experts.

    • Pool : Isidore Mvouba préconise l’urgence du ramassage des armes

      journaldebrazza.com - 11h18

      Au nom de l’accord  du 23 décembre 2017 entre le gouvernement et la rébellion, le président de l’Assemblée nationale a insisté le 10 avril à Brazzaville, sur la nécessité d’activer rapidement le processus de paix pour que la quiétude s’installe au plus vite dans le département. Selon lui, le climat de paix amorcé doit etre consolidé par le ramassage urgent des armes, la « réinsertion des ex-combattants » et à la neutralisation de l’action des coupeurs de routes qui « persiste entre Bangou Pouété et le village de Mpassa » dans le district de Kindamba. Il invite également le pasteur Ntoumi à choisir un seul statut entre celui de chef de guerre, de chef réligieux et de chef d’un parti politique qui lui semblent incompatibles.

    • mercredi 11 avril
    • Finances: Guo Ningning s’entretient avec le président Denis Sassou N’Guesso

      journaldebrazza.com - 14h28

      La vice-présidente de la Banque agricole de Chine, actionnaire principal de la Banque sino-congolaise pour l’Afrique a exprimé, le 10 avril, au chef de l’Etat congolais, l’engagement de son institution à soutenir les activités de la BSCA. À la sortie de l’audience à laquelle assistaient le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, les principaux dirigeants de la BSCA et les diplomates chinois conduits par l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin, l’hôte du chef de l’Etat s’est montrée confiante. Elle assure que la banque prendra le temps nécessaire d’observer l’évolution du climat dans les autres pays et décidera d’y étendre ses activités en connaissance de cause.

    • Intervention lors des sinistres : l’ASECNA et la sécurité civile congolaise unissent leurs forces

      journaldebrazza.com - 14h09

      Le protocole d’accord d’assistance mutuelle entre les deux structures a été signé, le 10 avril à Brazzaville, par le directeur général de la Sécurité civile, Albert Ngoto, et le représentant de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Joachim Tchissambou M’Boundou. La coopération permettra désormais aux deux structures services de se venir mutuellement en renfort au besoin. L’objectif poursuivi étant d’assurer efficacement la protection des personnes, des biens et de l’environnement en cas de sinistre. Pour le représentant de l’ASECNA, ce protocole définit non seulement les contours de cette coopération en matière d’intervention contre les sinistres, mais constitue aussi un cadre de partage d’expérience.

    • mardi 10 avril
    • Le général Mokoko pourrait se présenter devant les juges ce mardi

      africanews.com - 17h28

      Accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de détention illégale d’armes et de munitions de guerre, le général Jean-Marie Michel Mokoko pourrait se présenter ce mardi devant le juge au tribunal de grande instance de Brazzaville. L’information a été donnée hier sur la page Twitter dédiée par le site congolais proche de l’opposition « Brazzanews » au candidat malheureux à la présidentielle anticipée du 20 mars 2016 remportée par Denis Sassou-Nguesso.

    • Braconnage: une femme en garde à vue à Ouesso pour tentative de trafic de l’ivoire

      journaldebrazza.com - 13h56

      La présumée trafiquante a été interpellée, le 7 avril, par des agents de la direction départementale de l’économie forestière de la Sangha, en collaboration avec ceux du Fonds mondial pour la nature. La dame provenait d’une localité située dans la sous-préfecture de Pokola, transportant un sac dans lequel étaient enfouis quatre pointes d’ivoire emballées dans un matelas, le tout couvert d’un drap pour échapper à la vigilance des services de contrôle. L’abattage des éléphants étant interdit par la loi congolaise de 1983, elle risquerait cinq ans de prison ferme et une amende allant jusqu’à cinq millions FCFA, selon les dispositions de l’article 113 de la loi n°37-2008 sur la faune et des aires protégées du 28 novembre 2008.

    • Pointe-Noire : les lotissements détruisent les massifs forestiers

      journaldebrazza.com - 11h52

      La ministre de l’Economie forestière, Rosalie Matondo, a sonné l’alarme le 7 avril à Brazzaville sur la destruction des zones de massifs forestiers. Elle déclare à ce sujet que  « Le lotissement des zones de massifs dans le département de Pointe-Noire a occasionné la destruction de plusieurs superficies qui s’étendaient du boulevard Thystère Tchicaya de Mongo Kamba jusqu’à Hinda. Cette couverture forestière constituait une grande fierté pour notre pays », « Ces massifs regorgeaient une richesse constituée de matières génétiques collectées au niveau international. Ce qui a fait du Congo l’un des leaders en matière de plantation des espèces exotiques », a-t-elle explicité lors de l’examen du projet de loi de financement entre le Congo et la Banque mondiale relatif aux forêts et diversification économique par le Sénat.

    • lundi 09 avril
    • Aviation civile : les ministres de de la CEEAC en conclave à Brazzaville

      journaldebrazza.com - 13h23

      Le Premier ministre, Clément Mouamba a indiqué le 6 avril à Brazzaville que l’adoption de l’étude de création de l’académie régionale d’aviation civile en Afrique centrale, enclenche auprès des ministres de la CEEAC,  le processus de mise en place d’une institution de formation aéronautique de proximité capable de répondre aux exigences du moment dans le transport aérien. Il a précisé que  cette académie est réalisée dans le cadre du projet d’appui au renforcement des capacités institutionnelles de la CEEAC par le fonds africain de développement (FAD). Aussi, a-t-il émis le vœu de voir le transport aérien en Afrique centrale se densifier et s’opérer dans un espace aérien sécurisé au service du plus grand nombre des ressortissants de la communauté et à des coûts abordables.

    • jeudi 05 avril
    • Aviation civile : vers la mise en place d’une académie dans la CEEAC

      journaldebrazza.com - 16h36

      Le directeur général adjoint de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) au Congo, Marcellus Boniface Bongho a affirmé le 3 avril à Brazzaville, que la mise en place d’une académie corrigerait fortement les facteurs qui entravent le développement du transport aérien au niveau de la sous-région. D’après Marcellus Boniface Bongho, de toutes ces contraintes, la plus importante concerne le déficit du personnel technique qualifié pour assurer l’essor du transport aérien au niveau de la sous-région. En effet, il est convaincu que, comme tous les Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC),  le Congo dispose des avantages et atouts pour abriter ce projet. Aussi, les experts des pays de l’Afrique Centrale en charge de l’aviation civile, examineront le rapport de l’étude de faisabilité pour la création et la mise en place d’une académie régionale d’aviation civile en Afrique centrale.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité