Politique › Sécurité

Le général Angolais Delvatino Manuel sème la panique dans un village du Congo Brazzaville

Une nouvelle fois, les troupes de l’armée Angolaise ont fait irruption à Pangui, un petit village du Congo Brazzaville. Aux commandes, le général Delvano Manuel qui venait pour une mission assez simple. Plus de peur que de mal…

Les populations du petit village congolais Pangui ont connu un week-end agité, le général Angololais Delvano Manuel leur a rendu une visite inopinée. Voyant débarqué le général et sa troupe suffisamment armée, les habitants pris de panique se sont mis à courir dans tous les sens, redoutant une attaque.

A en croire une source policière, il ne s’agit nullement d’une attaque comme pouvait le penser la population, le général Delvano Manuel voulait juste se ravitailler en vivres à Pangui. Toutefois, il faut préciser que ce type de déploiement de l’armée Angolaise dans cette localité n’est pas une première. De façon inopinée, les militaires angolais conduisent régulièrement des opérations à Kimongo et ses environs, notamment dans le village Ilou-Panga.


Des opérations qui suscitent généralement à la fois la panique et les interrogations au sein des habitants. Disposant d’un poste avancé à la frontière avec le Congo Brazzaville, Luanda maintient toujours un fort contingent de forces de sécurité dont les effectifs se montent à environ 4 000 hommes dans l’enclave de Cabinda.


À LA UNE
Retour en haut