› Société

Déraillement d’un train de marchandises à la gare de Kingoyi : d’énormes dégâts enregistrés

Droits réservés.

Plusieurs wagons de ce train de marchandises, transportant de matériel, ont déraillé dans le département du Pool provoquant des dégâts évalués à plusieurs millions de FCFA.

Le déraillement d’un train de marchandises de la compagnie ferroviaire Congo-Océan (CFCO) à la gare de Kingoyi dans le département du Pool, a provoqué des dégâts évalués à plusieurs millions de FCFA. L’infrastructure ferroviaire a été endommagée en de nombreux endroits, notamment au niveau des aiguillages, des traverses et des rails.

Plusieurs wagons d’un train de marchandises, transportant de matériel, ont déraillé dans le département du Pool.

La ligne endommagée, qui relie Brazzaville à Pointe-Noire (510km) construite entre 1921 et 1934, est la première et la plus importante en termes de transport de marchandises.


Les travaux de réparation prendront du temps. On prévoit une reprise de la circulation dans une petite dizaine de jours. Les techniciens du CFCO ont terminé leurs constatations sur place. Une enquête devra faire la lumière sur l’origine de l’accident.

En octobre dernier, un train marchandises a déraillé entre Bilala et Bilinga dans le département du Kouilou. La ligne Brazzaville-Dolisie-Pointe-Noire a été perturbée pendant plusieurs jours.

Les accidents de train ne sont pas rares au Congo, où le manque d’investissement dans le réseau ferroviaire est souvent dénoncé sur les lignes Brazzaville-pointe-Noire (510km) construite entre 1921 et 1934 et Dolisie-Mbinda (285km) construite entre 1959 et 1962.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut