Société › Actualité

Le cuiseur économe s’introduit dans les ménages du Congo Brazzaville

© vox.cg

Des artisans congolais ont introduit dans les ménages un foyer amélioré qui utilise moins de bois et de charbon dénommé «cuiseur économe» aussi appelé Lituka Congo-Mboté

Les habitudes de faire la cuisson changent peu à peu au Congo-Brazzaville, un pays où le gaz butane se fait parfois rare.

Des artisans congolais ont introduit dans les ménages un foyer amélioré qui utilise moins de bois et de charbon dénommé «cuiseur économe» aussi appelé Lituka Congo-Mboté.

Ils y sont parvenus grâce à l’appui de l’ONG française Initiative Développement qui, à travers ce projet, veut lutter contre la déforestation.

Genèse du Projet

Initiative Développement intervient en République du Congo depuis 2004, sur des thématiques de santé puis de développement local et d’agriculture.


Depuis 2013, ID mène le projet « Filière Cuiseurs Economes » dans la capitale, Brazzaville. L’enjeu est double : limiter la déforestation et développer une chaîne locale et durable de production et de commercialisation des cuiseurs.

ID s’appuie sur son expérience acquise dans d’autres pays (Chine, Tchad, Comores).

La première phase du projet s’est achevée en 2015.

Elle visait à créer à Brazzaville une filière de fabrication locale de cuiseurs économes de qualité en travaillant notamment avec les artisans, soudeurs et revendeurs.

L’originalité du projet est d’associer artisans et vendeurs pour assurer la constitution et la pérennisation d’une filière locale de production-vente, appropriée par les partenaires locaux, et qui se poursuit.


À LA UNE
Retour en haut