Eco et Business › L'Eco en +

Congo : l’opération recensement des entreprises est lancée à Brazzaville

 L’objectif est d’avoir une banque de données pour  mieux orienter les investissements et rendre plus attractif le secteur commercial local.

C’est la ministre du Plan, de la statistique et de l’intégration régionale, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas qui a procédé au lancement de ce programme de recensement des entreprises à Brazzaville. Elle a indiqué que le recensement général des commerçants qui s’effectuera cette année dans tout le pays, permettra d’améliorer les performances économiques du pays.

« Cette investigation statistique longue et coûteuse consiste à recueillir des informations de toutes les unités économiques. En réalité, il s’agit d’un répertoire de référence devant servir de base de données permettant d’élaborer les indices structurels et conjoncturels pour une meilleure prise de décision », a expliqué Igrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas lors du lancement du projet de recensement des entreprises au Congo.


Cette opération concerne les unités économiques exerçant dans un local ou site aménagé, tenant ou non une comptabilité, quelle que soit leur taille, (boutique, salon de coiffure, atelier de couture, garage auto et moto, dépôt de planches, etc.), les établissements publics exerçant une activité marchande, les coopératives, les groupements d’intérêt économique, ainsi que les associations qui exercent formellement une activité.

Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas a aussi souligné qu’en cette période de crise que le Congo traverse, ces données informationnelles était la meilleure façon pour le gouvernement de mieux orienter les investissements et rendre plus attractif le secteur commercial local.


À LA UNE
Retour en haut