› Société

Congo : la mairie de Brazzaville plaide pour un prolongement du projet Durquap

La mairie de Brazzaville plaide pour le rallongement du projet Durquap. journaldebrazza.com
Dieudonné Bantsimba s'entretenant avec la délégation de la Banque mondiale.

Le président du Conseil départemental et municipal, maire de la ville de Brazzaville, Dieudonné Bantsimba, s’est entretenu le 4 mars avec une délégation de la Banque mondiale.

 

Ils ont fait le point de quelques projets réalisés dans le domaine de l’assainissement, dont le projet de Développement urbain et de restructuration des quartiers précaires (Durquap) pour lequel le maire de Brazzaville a souhaité son renouvellement, au regard de son impact social.

Pendant plus d’une heure, Dieudonné Bantsimba et les responsables de la Banque mondiale ont fait l’état des lieux de quelques projets réalisés en commun. Au nombre de ceux-ci, figure au premier plan le projet Durquap dont le maire de Brazzaville a jugé significatif son impact social, avec la restructuration des quartiers précaires de Sukissa à Ouenzé et Mokondzi-Ngouaka à Makélékélé.

Ce faisant, il a plaidé auprès de l’institution de Bretton Woods pour que le projet Durquap qui tend vers sa fin soit renouvelé avec un budget plus conséquent pouvant permettre de réaliser d’autres projets importants que les premiers.


« Le projet Durquap que nous portons à cœur tend à sa fin. Il nous a permis de réaliser un projet important sur l’aménagement des quartiers précaires à Brazzaville et à Pointe-Noire. Compte tenu de son impact social, nous souhaitons qu’il soit réactualisé afin que d’autres quartiers précaires soient eux aussi modernisés au profit de notre population », a indiqué Dieudonné Bantsimba.

La Banque mondiale a salué la proposition du président du Conseil départemental et municipal de Brazzaville et promis d’examiner le dossier afin qu’une seconde tranche du projet soit actée.

, a précisé le directeur régional et du développement durable de la Banque mondiale, pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Siméon Ehoui.

De son côté, Dieudonné Bantsimba a souhaité aussi que la Banque mondiale finance d’autres projets dans l’assainissement, l’eau et l’électricité, dans la gestion des déchets solides et liquides mais aussi dans la formation des jeunes afin de promouvoir leur insertion sociale.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut