Sport › Autres sports

Congo-boxe : le championnat départemental est lancé

Droits réservés.
La compétition a démarré, le 16 août, à l’école 8-février de Mbota, dans l’arrondissement 3, Tié-Tié, devant un grand public enthousiasmé.

 

Un combat d’exhibition de la catégorie des mouches a remué la sensibilité du grand public sportif mobilisé pour la cause. Les deux jeunes boxeurs de moins de 15 ans ont fait une bonne prestation devant le public et les anciens pratiquants de boxe qui ont apprécié le talent de ces derniers. Ce combat n’a connu ni vaincu ni vainqueur. Ensuite, cinq combats de haut niveau ont caractérisé la première journée du championnat de la Ligue de boxe qui se poursuivra jusqu’au 20 août.

Cette compétition, rapellons-le, répond aux exigences et au programme d’activités de la Fédération congolaise de boxe. Elle  va regrouper, durant cinq jours, près de cent boxeurs des clubs de la ville océane qui l’ont accueillie avec entrain après plusieurs mois de trêve.


Organisé dans le contexte international influencé par le coronavirus, ce rendez-vous des boxeurs ponténégrins est soumis au respect du protocole sanitaire, de la discipline cartésienne et du règlement intérieur de la compétition. C’est, d’ailleurs, la raison de l’invite du président par intérim de la Ligue, Romuald Nfoudi, au fair-play. « Nous exhortons tous les sportifs à accepter les résultats  de cette compétition en toute sportivité. Ce championnat doit être pour les athlètes et leurs dirigeants une occasion de s’auto-évaluer face aux prestations de leurs sparrings pour s’améliorer et faire des retours d’expériences entre clubs », a-t-il indiqué.  Et de remercier le président de la fondation Alexis-Mayet pour son soutien multiforme et le président de la fédération pour son engagement au soutien des ligues départementales.

Le directeur départemental des Sports a, quant à lui, félicité la Ligue pour l’organisation du championnat ainsi que les clubs qui ont rendu réaliste ce grand rendez-vous des boxeurs. Il les a invités au respect de leurs adversaires. « Le sport dans toute sa globalité est un vecteur de l’unité entre les communauté. je vous demande donc d’aborder cette compétition en concurrents loyaux respectueux des règles et lois qui régissent votre sport sans oublier le respect de votre protocole sanitaire », a martelé Joseph Biangou-Ndinga.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut