International › APA

Afrique : hausse de l’espérance de vie en bonne santé (rapport)

L’amélioration de la qualité de vie impacte positivement le nombre d’années vécues en bonne santé sur le continent noir.Entre 2000 et 2019, l’espérance de vie en bonne santé en Afrique est passée de 46 à 56 ans, d’après un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) intitulé « Suivi de la couverture sanitaire universelle dans la Région africaine ». Cette augmentation de dix ans est la plus importante, sur la période considérée, dans le monde entier.

Bien que son espérance de vie soit toujours inférieure à la moyenne mondiale (64 ans), l’Afrique est sur la bonne voie avec notamment l’amélioration des services de santé. Dans cette partie du globe, indique la source, le taux de couverture sanitaire pour les services essentiels est de 46 % en moyenne en 2019 contre 24 % en 2000.

« Cela signifie que davantage de personnes vivent plus longtemps en bonne santé, avec moins de menaces de maladies infectieuses et un meilleur accès aux soins et services de prévention des maladies », a souligné le mois dernier Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, lors d’un point de presse.

En outre, elle a déclaré que les progrès de l’Afrique « témoigne de la volonté de la Région d’améliorer la santé et le bien-être de la population ». Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, les résultats les plus importants ont été obtenus dans la prévention et le traitement des maladies infectieuses.

Toutefois, l’hypertension artérielle, le diabète et d’autres maladies non transmissibles gagnent du terrain sur un continent qui manque de services de santé adaptés à la prise en charge de ces pathologies.


Sur le court et moyen terme, Dr Matshidiso Moeti a plaidé pour le renforcement de la lutte contre le cancer et d’autres maladies non transmissibles. Faute de quoi, « les avancées en matière de santé pourraient être compromises », a averti la Botswanaise.

Au plus fort de la pandémie de Covid-19, les systèmes de santé africains ont été perturbés. Une enquête de l’OMS, réalisée en 2021, a révélé que plus de 90 % de 36 pays africains ont signalé des problèmes (vaccination, nutrition, maladies tropicales négligées…) plus importants que dans les autres régions du monde.

La plupart des gouvernements d’Afrique consacrent moins de 50 % de leurs budgets à la santé. Seuls l’Algérie, le Botswana, Cabo Verde, l’Eswatini, le Gabon, les Seychelles et l’Afrique du Sud font mieux.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut