› Politique

Affaire arriérés de bourse : les autorités congolaises font d’une pierre deux coups

Une délégation du gouvernement congolais s’est rendue à Cuba pour échanger avec les étudiants congolais en médecine, mais aussi pour renforcer la coopération avec ce pays.

Depuis plusieurs semaines, les étudiants congolais inscrits en médecine à Cuba, réclament 27 mois d’arriérés de bourse à travers des manifestations. Cette information fait le buzz sur les réseaux sociaux. Le porte-parole du gouvernement Thierry Moungalla, avait annoncé le déplacement d’une délégation congolaise à Cuba, pour trouver des solutions à ce problème d’arriéré de bourse.

La délégation congolaise a mis à profit cette visite de travail pour réaffirmer la coopération entre le Congo et Cuba. Ces autorités auraient ramené la quiétude au sein de ces étudiants congolais. Jean-Claude Gakosso et sa suite ont entamé leur mission dans la capitale cubaine par rencontrer les autorités de ce pays, en charge de la formation des médecins congolais, avant d’échanger avec les étudiants.

Au terme cette première étape nécessaire, la chef de la délégation congolaise et sa suite, ont visité tour à tour plusieurs hautes personnalités cubaines, à commencer par le ministre cubain des affaires étrangères. Jean-Claude Gakosso et Bruno Rodriguez Parilla ont résolu de tourner la page des événements malheureux causés par les revendications des étudiants congolais. Les deux ministres ont privilégié les 55 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre leurs deux pays dont la célébration aura lieu dans les tout prochains jours.


La délégation congolaise a, par la suite, rendu visite au 1er vice-président du conseil des ministres, Salvador Valdes Mesa (équivalent du 1er ministre). Avec lui, l’essentiel des entretiens a porté sur le raffermissement et la consolidation les liens de coopération qui lient le Congo à Cuba.

Reçus au Capitolo, siège de l’Assemblée Nationale du pouvoir populaire, Jean Claude Gakosso et sa suite ont longuement échangé avec le président de cette institution, Estaben Lazo. Les deux parties ont convenu de la nécessité de réchauffer et redynamiser les fructueuses relations diplomatiques entre le Congo et Cuba. Le patron du pouvoir exécutif cubain a saisi l’occasion pour envoyer au chef de l’État congolais, un livre présentant Cuba dans sa diversité culturelle. Le but est de maintenir allumer la flamme de l’amitié congolo-cubaine.

Le chef de l’État cubain, Miguel Diaz-Canel Bermudez a, également, reçu la délégation conduite par Jean Claude Gakosso. Le ministre congolais des Affaires étrangères a transmis au président cubain, le message écrit de son homologue congolais, Denis Sassou N’Guesso. Les deux personnalités ont, en outre, évoqué les questions touchant à la vie des deux États amis.


À LA UNE
Retour en haut