Politique › Actualité

Xia Huang fait ses adieux au Congo

L’ambassadeur de Chine au Congo, Xia Huang qui a passé deux ans au Congo s’est dit ravi d’avoir mené à bien sa mission. Dans le cadre de la collaboration, Xia Huang a indiqué que plus de 400 congolais venant de différents secteurs professionnels se sont rendus en Chine dans le but de bénéficier des cycles de formations.

L’ambassadeur de Chine au Congo, Xia Huang a affirmé le 9 mars à Brazzaville à l’occasion de la cérémonie d’adieu organisée à son honneur, que la coopération Sino-Congo durant son mandat avait été très fructueuse dans plusieurs domaines.

Xia Huang qui a passé deux ans au Congo s’est dit ravi d’avoir mené à bien sa mission. «La Chine et le Congo ont mené une coopération substantielle qui s’est avérée fructueuse dans les infrastructures, le transfert de capacités de production, l’aviation civile, les finances, les télécommunications, la santé, l’enseignement et la formation », a-t-il révélé.

Dans le cadre de la collaboration, Xia Huang a indiqué que plus de 400 congolais venant de différents secteurs professionnels se sont rendus en Chine dans le but de bénéficier des cycles de formations. I a poursuivi en disant que la Chine a également œuvré pour la construction des routes nationales 1 et 2. Par ailleurs, a-t-il fait savoir, la Chine a pesé de tout son poids pour faire la mise en place de la zone économique spéciale de Pointe-Noire. « Une façon de partager avec le Congo son expérience de développement. Ce, dans le but de le voir atteindre l’un de ses objectifs en cette année 2018 qui se résume en trois mots. La diversification économique », a indiqué Xia Huang.


Parmi plusieurs autres actions, Xia Huang a énuméré le nouveau port d’Oyo, le barrage hydroélectrique de Liouesso, le Centre commerciale de Brazzaville. Un accent a été mis dur la venue à Pointe- Noire du navire-hôpital Arche de la Paix de la marine chinoise. « Un séjour médical qui a profité aux pontonégrins par les consultations et traitement de plusieurs maux qu’ils ont bénéficiés », a-t-il souligné.

Xia Huang, qui a successivement servi en France, au Niger, au Sénégal, avant d’arriver au Congo, a instruit qu’il se tiendra à Beijing en septembre, le troisième sommet du forum sur la coopération sino-africaine (FCSA). Ce sommet a-t-il précisé, se penchera sur l’initiative « la Ceinture et la Route ».

À LA UNE
Retour en haut