Société › Faits divers

Tsembo : les accidents de chasse inquiètent

Droits réservés.

Un chasseur a été touché par la balle d’un autre chasseur dans la nuit de samedi à dimanche dernier dans le village Tsembo.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, Satus Iviga Massoussa, 20 ans, chasseur de nationalité congolaise, a été touché au niveau de la poitrine par la balle d’un autre chasseur, Nesta Ndombissa qui avait ouvert le feu au moment où, selon son récit, l’animal passait, au village Tsembo à 40 km du district de Banda.

La victime a été évacuée à l’hôpital général de Dolisie. L’auteur présumé du tir a été placé en garde à vue. Il n’explique pas comment la balle a pu atteindre son camarade qui se trouvait à une soixantaine de mètres et évoque un possible ricochet sur un rocher.

Des enquêtes auprès de la police ont été ouvertes pour comprendre comment cet accident de chasse a pu arriver.


Il s’agit du second accident de chasse dans la contrée.

Le 3 octobre dernier, un chasseur de 46 ans, qui avait été pris pour une antilope, était également tombé sous les balles de son coéquipier.

Selon un bilan établi par les services des Eaux et Forêts du Niari, le nombre d’accidents de chasse relevés s’était établi à 43, dont 18 mortels, au cours de la saison 2016-2017 (entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017).


À LA UNE
Retour en haut