Politique › Institutions

Tentative de coup d’Etat au Gabon : la CEMAC condamne l’action

Tentative de coup d'Etat au Gabon.

Le président en exercice de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (CEMAC), Idriss Déby Itno, s’est exprimé dans un communiqué, le lundi 07 janvier 2019.

Un groupe de militaires gabonais ont tenté de faire un coup d’Etat, lundi 07 janvier 2019. Mais ceux-ci ont été neutralisé. Dans un communiqué de presse publié le même lundi, le président tchadien, Idriss Déby Itno, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (CEMAC), a condamné la tentative de coup d’Etat et a dénoncé toute prise de pouvoir par les armes.

« En tant que président en exercice de la CEMAC, je condamne fermement cette action et rappelle que tout changement anticonstitutionnel ou toute prise de pouvoir par les armes constitue une aberration et une violation des principes fondateurs de l’Union africaine. Je salue la prompte réaction des loyales forces de défenses et de sécurité qui ont mis en échec cette visée subversive », a déclaré Déby.


« J’apporte mon soutien et celui de toute la communauté de la CEMAC au président gabonais Ali Bongo Ondimba et au peuple gabonais », a ajouté le chef de l’Etat tchadien.

Pour rappel, la CEMAC regroupe six pays : le Gabon, la Guinée équatoriale, le Cameroun, le Congo-Brazzaville, la République centrafricaine, et le Tchad.



À LA UNE
loading...
Retour en haut