› Santé

Santé : les femmes en habits courts, interdit d’accès à l’hôpital de Talangai

La mesure a été confirmée par le chef du personnel de l’hôpital lors d’une interview accordée à un média du pays.

Il est interdit depuis 2017 à toute femme de se rendre à l’hôpital de Talangai vêtue d’habits courts, c’est l’annonce qu’a faite  Brice Phoulimi, chef du personnel du centre hospitalier. Selon lui, l’hôpital est d’abord une administration avant d’être un lieu de soins.

 » Tous ceux qui mettent les pieds dans cet endroit doivent se conformer aux règles établies pour ne pas heurter la morale et marcher sur l’éthique. Ceux qui viennent voir les malades doivent être décemment habillés. Ils viennent pour compatir avec les malades et non s’exhiber  » a-t-il indiqué. Pour le chef du personnel, cette mesure qui date de 1962 avait été actualisé le décembre 2017 par le directeur général via une circulaire affiché à l’entrée du bâtiment.


Parmi les vêtements directement prohibés, le chef du personnel cite les culottes, les contres sueurs, les bras cassés, les shorts et d’autres tenues extravagantes. Toutefois, il fait une exception :  » cependant, un parent portant un bras cassé et qui vient urgemment avec un malade dans les  bras entrera sans problème. Nous comprenons aisément que dans le souci de vouloir sauver le malade et dans la panique, il peut avoir oublié de mettre un habit décent  »  a t-il précisé.

À LA UNE
Retour en haut