Sport › Football

Le Mouloudia est au Congo-Brazzaville

Les Vert et Rouge se sont déplacés mercredi au Congo-Brazzaville où ils se préparent pour le match de la Ligue des champions africaine face à Otoho d’Oyo.

Les supporters mouloudéens attendent ce rendez-vous avec impatience pour voir leur équipe de cœur renouer avec la compétition africaine. Sortis en quart de finale de la coupe de la CAF, lors de sa dernière édition face au Club Africain, les Vert et Rouge veulent réussir une bonne entrée en matière et compte réussir leur premier match de la Ligue des champions africaine. La délégation mouloudéenne était hier matin à l’aéroport national Houari-Boumedienne, ou un vol spécial leur a été réservé afin d’éviter les désagréments des vols réguliers. En effet, la direction mouloudéenne a comme d’habitude voulu tout mettre en place afin que le déplacement se déroule dans les meilleures conditions et d’éviter trop de fatigue aux joueurs et au staff technique. Le vol aura duré un peu plus de six heures et les joueurs en ont profité afin de se reposer. Ils ont ensuite directement rejoint leur hôtel.

Une délégation de 35 membres

La délégation mouloudéenne présente à l’aéroport national hier matin, qui a fait le déplacement au Congo-Brazzaville, était composée de 35 personnes. Les joueurs étaient au nombre de 20 sans oublier le staff technique, le staff médical et les accompagnateurs. Tout a été programmé à l’avance par les dirigeants mouloudéens et les joueurs n’ont eu qu’à déposer leurs bagages et rejoindre l’avion qui leur a été réservé pour ce voyage. En tout cas, l’ambiance était bonne et les joueurs étaient motivés afin de débuter la compétition africaine, surtout les nouvelles recrues de cet hiver.

Kaci-Said en chef de délégation

Le directeur sportif mouloudéen Kaci-Said Kamel a fait le déplacement avec l’équipe et est le chef de la délégation. Ce dernier a préféré accompagner l’équipe afin de suivre le travail du groupe et surtout prendre part à cette rencontre importante. En tout cas, le déplacement de l’équipe s’est déroulé dans de bonnes conditions, tout a été fait afin de pouvoir fournir les meilleures conditions aux joueurs pour leur permettre de rester concentrés uniquement sur leur match.

 

Casoni : « II n’y a pas de favoris »

Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne s’est exprimé sur les chances de son équipe de revenir avec un bon résultat du Congo.

Après un autre mauvais résultat en championnat, les Vert et Rouge n’ont qu’une idée en tête, revenir avec un bon résultat de leur déplacement au Congo-Brazzaville. Ces derniers veulent offrir une victoire à leurs supporters qui n’attendent que ça. Même si le haut du tableau s’éloigne en Ligue 1 Mobilis, le Mouloudia Club d’Alger jouera sur trois fronts cette saison, et la Ligue des champions africaine fait partie de ses objectifs. Alors que tout le monde annonce les Vert et Rouge comme favoris pour cette rencontre, surtout que le retour se jouera à Alger, Bernard Casoni ne pense pas la même chose : « Quand on ne connaît pas l’adversaire, il n’y a pas de favoris. En Champion’s League, il faut respecter l’adversaire et ensuite il faut mettre tous les moyens afin d’essayer de se qualifier. En tout cas, ce sera à nous de faire le maximum afin d’y arriver.»

« On va découvrir le Congo »

Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne a ensuite déclaré : « On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre ; on sait que ce sera un match compliqué, mais pour le moment, on ne peut rien dire, on va découvrir le Congo. » Il a ensuite ajouté : « De toute façon, on n’a pas le choix, on va découvrir le pays, les conditions du match. Il y a une différence de température sans oublier le terrain. Je pense qu’on est bons, on est sur la continuité. Même s’il y a eu un petit coup d’arrêt à Médéa, on est dans une bonne dynamique.»

« Je vais avoir plus de renseignements sur notre adversaire »

Concernant l’adversaire, Bernard Casoni nous dira : « Je vais avoir des renseignements sur notre adversaire. On n’a pas eu beaucoup d’images de cette équipe du Congo. On sait qu’ils ont cinq ou six internationaux et si c’est le cas, c’est qu’ils ont de la qualité. Ils ont repris leur championnat il n’y a pas longtemps, donc ils ont fini leur préparation. Je pense qu’ils sont à cent pour cent ; ce sera alors à nous d’être en très bonne forme aussi.»

« Quand je fais tourner mon équipe, je sais ce que je fais »


L’équipe mouloudéenne déplore des absents de taille pour cette rencontre : « Quand je dis que je suis obligé de faire tourner mon équipe afin de préserver tout le monde pour les autres compétitions, je sais de quoi je parle. Quand on prépare les joueurs à tourner et à être opérationnels à cent pour cent, c’est pour ne pas avoir d’excès de match pour chacun, éviter les blessures et d’avoir tout le monde prêt. A nous d’être fort dans nos têtes, car c’est mental au départ. On joue tous les trois ou quatre jours et la récupération est importante, mais c’est le mental qui fera la différence», a conclu Casoni.

Kaci-Said : «On a une idée sur notre adversaire»

Le directeur sportif mouloudéen, Kamel Kaci-Said, sait que la mission de l’équipe au Congo s’annonce difficile.

Ayant fait le déplacement avec le groupe en tant que chef de délégation, Kamel Kaci-Said s’est exprimé sur l’adversaire du Mouloudia Club d’Alger lors de cette première sortie africaine : « En ce qui concerne notre adversaire, on a une idée sur lui. On est conscient que c’est une bonne équipe qui a de bons éléments. Notre adversaire a des joueurs très rapides auxquels il faudra faire attention. En tout cas, on a notre idée sur l’équipe congolaise. » Il faut savoir que les Mouloudéens ont visionné des vidéos d’Otoho d’Oyo et ont étudié son jeu. Bernard Casoni veut réussir un bon match et surtout revenir avec un bon résultat afin d’avoir toutes les chances de son côté avant le prochain match. En plus, les Vert et Rouge, veulent se racheter des derniers mauvais résultats et comptent sur une victoire au Congo afin de donner de la joie aux supporters.

« On peut jouer sur trois fronts »

Cette saison, comme la saison passée, le Mouloudia Club d’Alger a un programme chargé et se retrouve à jouer sur trois fronts. Les Vert et Rouge sont impliqués dans la Coupe d’Algérie, le championnat et la Ligue des champions africaine. Pour Kamel Kaci-Said, les joueurs sont capables de gérer ça : « On a une bonne expérience dans les compétitions africaines, surtout après l’année passée où l’on a pris part à la coupe de la CAF. Je pense que l’on peut jouer sur les trois fronts. » En tout cas, le groupe est motivé et tout le monde attend un bon résultat de la part des Vert et Rouge.

Ould Ali encourage l’équipe

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a fait le déplacement hier matin à l’aéroport Houari-Boumediene, où il a rencontré la délégation mouloudéenne. M. El Hadi Ould Ali a voulu encourager l’équipe avant de s’envoler pour le Congo-Brazzaville, comme à chaque déplacement. Les joueurs, le staff technique et les dirigeants ont beaucoup apprécié ce geste et veulent revenir avec une victoire.

Boudebouda n’a pas fait le déplacement

Alors que son cas n’était pas encore très clair à quelques jours du déplacement pour le Congo-Brazzaville, l’arrière-gauche mouloudéen est finalement resté à Alger. Brahim Boudebouda n’est pas encore prêt et a toujours besoin de repos. Le staff médical a jugé qu’il n’était pas apte à prendre part à cette rencontre et devra rater ce rendez-vous.

Amada dans le groupe

L’autre changement dans le groupe mouloudéen concerne Amada. Ce dernier a finalement fait le déplacement avec son équipe. Il faut savoir que le milieu de terrain des Vert et Rouge n’était pas sûr de participer au match, c’est au dernier moment qu’il a été décidé de le compter parmi la délégation mouloudéenne. Ce dernier est absent depuis les deux derniers matchs et a dû faire le déplacement avec le groupe afin de pallier le forfait de Brahim Boudebouda.

Dieng et Bouhenna, les grands absents

Le milieu de terrain mouloudéen et le défenseur central de l’équipe seront les grands absents lors de cette rencontre. Ces derniers n’ont pas fait le déplacement avec le groupe. Rachid Bouhenna, absent depuis un moment déjà, continue à soigner sa blessure afin de revenir rapidement à la compétition. Son absence se fait fortement ressentir au sein du groupe. Quant à l’absence de Dieng, qui n’est pas encore qualifié, elle sera aussi de taille pour l’équipe mouloudéenne.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut