International › APA

La menace de dissolution de Pastef fait la Une des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais, parvenus ce lundi à APA, traitent essentiellement de la menace de dissolution du Parti Pastef/Les Patriotes par le ministère de l’Intérieur après que cette formation politique a procédé à une levée de fonds à l’international.« Quand Macky refuse à Sonko sa vieille recette », titre WalfQuotidien affirmant que le ministre de l’Intérieur « fait profil bas sur les déclarations de l’actuel chef de l’Etat, à l’époque, opposant à Me Wade. Dans une émission de télévision, il avait révélé avoir bénéficié de ces financements venant de la diaspora sénégalaise pour sa campagne électorale en 2012 ». 

« D’après des sources sous le couvert de l’anonymat, présenté comme principal bailleur de l’APR, à l’époque, Harouna Dia n’était qu’un porte-étendard (face visible de l’iceberg). Il n’a jamais été son seul bailleur. En réalité, avec son pseudo de +milliardaire+, il ne faisait que transférer les financements des bonnes volontés », poursuit le journal.

Cette mise en garde contre Pastef est une balle tirée dans le pied de l’APR de Macky Sall, estime LES ECHOS qui signale qu’une campagne de souscription avait été lancée récemment pour la construction du parti présidentiel. 

Ce bras de fer n’est rien d’autre qu’un « dialogue de sous », estime Le Quotidien, qui rappelle que « durant son opposition à Wade, Macky Sall avait déclaré avoir profité des cotisations de ses militants de la diaspora dans le financement de l’APR. Son régime le reproche aujourd’hui à Ousmane Sonko ». 

Sous le titre « Etat-Pastef, les dessous de la guerre », L’Observateur met le focus sur le financement des partis politiques et soutient que l’on se dirige « vers une escalade entre le parti de Sonko et le ministère de l’Intérieur ». Car « Pastef va poursuivre la levée de fonds », déclare, dans les colonnes du quotidien, l’administrateur général du parti, Birame Souleye Diop. 


Cela fait dire à L’AS que « Pastef refuse de se conformer et attend le gouvernement de pied ferme ». 

Le Soleil se contente de rappeler « les raisons d’une loi » et donne la parole à l’enseignant-chercheur en Sciences politiques, Maurice Soudieck Dione qui déclare : « Ce texte a été établi pour éviter les risques de subversion par les puissances étrangères ». 

Sur un tout autre sujet, Sud Quotidien consacre tout un dossier à la location à usage d’habitation et titre : « La grosse arnaque ! » Dans ses colonnes, le journal dénonce la hausse continue des prix du loyer malgré la loi de 2014 qui était censée réguler le secteur et affirme que cette anarchie est cautionnée par l’Etat.

WalfQuotidien revient par ailleurs sur la hausse du prix de l’huile et arbore cette Une : « Le sale cadeau du nouvel an ».


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut