Politique › Institutions

Institution : La France va aider le Congo à numériser ses archives

Odile Welfelé la directrice générale du patrimoine des archives de France au ministère de la Culture séjourne à Brazzaville sur invitation du ministre congolais de la Culture et des arts.

Bertrand Cochery, l’ambassadeur de France au Congo accompagné d’une délégation a tenu une séance de travail ce 10 juillet au ministère de la culture. A en croire le patron de la diplomatie française au Congo, le but de cette mission « c’est d’essayer de voir ce que l’on peut faire en terme de sauvetage, conservation, consultation, présentation, mise en valeur des archives du Congo. Les archives du Congo sont des archives de l’Afrique équatoriale française (AEF), donc c’est un passé qui est important et essentiel pour ce pays et pour d’autres Africains aussi. »

Il poursuit : « Il ne faut pas perdre de vue qu’aujourd’hui, nous sommes dans le monde de la numérisation, donc circulation des traces, des images, des textes qui peuvent être ainsi consultables par un plus grand nombre d’internautes, de chercheurs, d’historiens. Ainsi, on peut écrire une nouvelle page de l’histoire de nos relations. De même que cela a été fait en Afrique de l’ouest, on doit le faire aujourd’hui ici au Congo, à Brazzaville ».


Pour Odile Welfelé, directrice générale du patrimoine des archives de France au ministère de la Culture, il s’agit de faire un état des lieux sur cette question des archives historiques qui sont à la fois sur la forme papier le trésor national du pays. « Ce que nous portons comme projet, c’est un renouvellement de cette tradition archivistique de la conservation du mémoire avec un support adapté au bout d’une population de tous les âges depuis les enfants de l’école jusqu’aux étudiants qui seront peut-être des futurs historiens, des futurs hommes politiques qui ont besoin de connaître leur histoire. Cette numérisation permettra cette valorisation et cette construction d’un nouveau chemin vers un patrimoine conservé et communiqué », a-t-elle indiquée.

 

À LA UNE
Retour en haut