L’info en continu

    • lundi 14 mai
    • Corruption et concussion: les évêques interpellent la justice congolaise

      Adiac - 14h05

      La dénonciation de la corruption et la concussion vient en soutien à d’autres démonstrations présentées par les évêques du Congo comme faisant partie des « origines du mal de notre pays et des perspectives de sortie de crise ». Ainsi sont-ils remontés deux-trois ans en arrière pour rappeler les dissensions ayant opposé les acteurs politiques au moment de l’adoption de la nouvelle Constitution, le 25 octobre 2015, ou encore la crise du Pool qui a éclaté le 4 avril 2016. Déclinée en plusieurs points, la déclaration des évêques du Congo revient à la fois sur la crise économique, les rapports entre le Congo et ses partenaires financiers extérieurs pour s’achever sur un appel au dialogue et à la réconciliation nationale. Pour les hommes d’église, la création d’un corps indépendant de magistrats et d’autorités morales ainsi que d’un corps d’auditeurs généraux pourrait aider à réprimer la corruption.

      Lien
    • Partenariat économique: la BAD envisage de doubler son portefeuille au Congo

      Adiac - 14h01

      L’enveloppe actuelle est de plus de trois cents millions de dollars. Si l’engagement de collaborer demeure le même entre les deux parties, dans trois à quatre ans, l’institution financière panafricaine pourra augmenter la taille de son portefeuille dans le pays. Le directeur général adjoint de la Banque africaine pour le développement (BAD) pour l’Afrique centrale, Racine Kane, l’a annoncé le 11 mai à Brazzaville, lors de la mission de préparation du rapport d’achèvement du Document stratégique pays (DSP), pour la période 2013-2017.

      Lien
    • Lutte contre la fraude: une conférence se penche sur le sujet à Brazzaville

      Adiac - 13h56

      Une trentaine d’auditeurs venant des secteurs privé et public a participé à la réunion mensuelle de l’Icaci, tenue sur le thème : « Le triangle de la fraude », sous l’égide du deuxième vice-président de cette structure, Lala Akossa. Dans les échanges, les participants ont réfléchi sur les stratégies de prévention de ce phénomène ainsi que les solutions à mettre en exergue pour barrer la voie à la fraude au sein de l’administration.

      Lien
    • Mokoko condamné à 20 ans de réclusion

      - 08h12

      L’ancien candidat à la présidentielle de 2016 a été condamné le vendredi 11 mai en soirée par la cour d’appel de Brazzaville à 20 ans de prison ferme. Même peine pour ses sept co-accusés. L’ancien chef d’état-major a été reconnu coupable d’atteinte à la sûreté intérieure et de détention illégale d’armes et munitions de guerre.

    • vendredi 11 mai
    • Congo: 15 ans de prison requis contre le général Mokoko

      pressafrik.com - 17h39

      Le procureur de la Cour d’appel de Brazzaville a requis 15 ans de détention minimum ce vendredi 11 mai après-midi contre le général Jean-Marie Michel Mokoko. La cour s’est retirée pour délibérer.

    • Santé : Le virus Ebola aux portes du Congo-Brazzaville

      Les Echos du Congo Brazzaville - 13h11

      La cause première de la diffusion de la maladie est la circulation de personnes contaminées en provenance des endroits où l’épidémie sévit. Déclarée aux confins de la région de l’équateur en RDC, voisin du Congo-Brazzaville, l’épidémie d’Ebola a déjà causé la mort de 5 décès sur 19 cas identifiés, selon le Dr Demba Lubambo du programme des urgences de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), équipe/inter-pays d’Afrique centrale.

      Lien
    • Louis Alliot demande au gouvernement français de mener la guerre au Congo-Brazzaville

      Les Echos du Congo Brazzaville - 13h05

      Le député européen (FN), Louis Alliot, très proche du Général Jean-Marie Michel Mokoko, a demandé, dans une lettre adressée au premier ministre Edouard Philippe, au gouvernement français de mener la guerre au Congo-Brazzaville et à son régime. Cette déclaration incendiaire est rendue publique ce jeudi, le jour des plaidoiries dans le procès du Général Jean-Marie Michel Mokoko.

      Lien
    • mercredi 09 mai
    • Santé publique : des infirmiers satisfaits des échanges sur le lavage des mains

      Adiac - 14h37

      Durant quatre jours, les infirmiers venus des Centres de santé intégrés de Kinsoundi, Jane Viale, Plateaux des 15 ans, Bisssita et des hôpitaux de base (Bacongo, Makelékelé et Mfilou-Ngamaba) ainsi que du CHU ont appris des méthodes de lavage des mains et de lutte contre les infections nosocomiales. Cet atelier de formation, organisé par le groupe Sigma, avec un appui du ministère de la Santé et de la population, consistait à contribuer à la promotion de la santé, afin d’améliorer la qualité, l’hygiène et la sécurité des soins. Au sortir de cet atelier, tous les participants ont convenu que ce genre de formation contribue à l’amélioration de l’état de santé de la population.

      Lien
    • La suite du projet pont route-rail sur le fleuve Congo confiée à Africa 50

      Adiac - 14h33

      La réunion technique entre les experts de la BAD, de la CEEAC et les cinq ministres représentant le gouvernement congolais leur a permis de faire le point de deux projets intégrateurs financés par la BAD et initiés dans le cadre du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad). Le premier type de projet débattu a concerné la construction en vue du pont route-rail sur le fleuve Congo, reliant Brazzaville et Kinshasa. Le projet a été confié à Africa 50.

      Lien
    • Congo : un mort dans un accident de la circulation dans le Mayombe

      journaldebrazza.com - 14h04

      Un mort dans, c’est le bilan d’un accident de la circulation survenu au village Missafou, à hauteur de la montagne Masseka dans le Mayombe (sud du Congo). Un véhicule semi-remorque a percuté violemment une voiture de marque Toyota Corolla à usage commercial. L’un des 06 passages de la toyata, le jeune Albert Kombo, 18 ans, n’a pas surporté le choc, il est décédé, les 05 autre ont grièvement été blessés. L’enquête qui est ouverte devra préciser les causes de ce drame.

    • mardi 08 mai
    • Journées d’opportunités économiques de la Sangha: les préparatifs vont bon train

      Adiac - 17h12

      Dans la perspective de la tenue prochaine de l’événement, le député de Ouesso 2, Léonidas Carrel Mottom Mamoni, s’est entretenu; le 7 mai à Brazzaville; avec la représentante de l’Union européenne (UE) en République du Congo, Saskia De Lang. Les deux parties ont convenu des possibilités de formation des jeunes sur les appels à proposition des projets de l’UE ainsi que sur les solutions alternatives dans le cadre de la protection de l’environnement. Elles ont également parlé des réflexions sur les contributions de ces journées, dans le cadre du Fonds bleu, la Sangha représentant une part importante de la zone tourbière.

      Lien
    • lundi 07 mai
    • Des œuvres de femmes exposées au musée galerie Bassin du Congo

      Adiac - 16h00

      La cérémonie du vernissage de l’exposition des artistes réunies au sein de l’Association des femmes plasticiennes du Congo (AFPC) a eu lieu le 4 mai, en présence de la ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault, et du conseiller en charge de la Culture, arts et tourisme du chef de l’Etat, Lydie Pongault. Cette exposition vente des œuvres de peinture, de sculpture, de l’art batik et de la photographie est aussi un hommage spécial rendu à Tatiana Tsolo, l’une des peintres membres de cette association, décédée en février 2016.

      Lien
    • Les travailleurs de DMC-IRON EXXARO et SCS déclenchent une grève générale illimitée

      Les Echos du Congo - 15h31

      Les employés des sociétés DMC-IRON EXXARO et SCS ont déclenché une grève générale illimitée. Les grévistes demandent le paiement de leurs arriérés de salaires. Ils considèrent la sourde d’oreille de leurs responsables comme un mépris à leur égard. Cette résolution avait été prise au terme d’une assemblée générale tenue le 1er mai dernier à Mayoko dans le Niari.

      Lien
    • Congo : mort « suspecte » d’un sénégalais

      journaldebrazza.com - 10h31

      Mansour Nalla Bâ est mort. Son corps a été retrouvé dans la matinée du vendredi 04 mai, dans un parc forestier, du quartier de Diata. Les Sénégalais de l’Extérieur sont consternés et révoltés par ce décès. Le Gouvernement du Sénégal condamne ce meurtre et demande qu’une enquête impartiale soit ouverte pour déterminer les causes et circonstances de la mort de ce sénégalais. L’ambassadeur sénégalais au Congo-Brazzaville qui suit le dossier, s’occupe du rapatriement du corps de Mansour Nalla Bâ. Le Gouvernement congolais présente ses condoléances à la famille du défunt et à l’ensemble de la communauté sénégalaise établie en République du Congo Brazzaville.

    • vendredi 04 mai
    • L’abbé Fulbert Youlou meurt en exil

      RFI - 17h11

      Maire de Brazzaville, député, chef du territoire du Moyen-Congo au sein de l’Afrique équatoriale française, l’abbé Fulbert Youlou mène son pays à l’indépendance en 1960. Il est chassé du pouvoir dès 1963 et part en exil. Il meurt à Madrid le 5 mai 1972.

    • Pascal Tsaty Mabiala préside le conseil des présidents des partis politiques de l’opposition

      Opposition Congo Brazzaville (Facebook) - 17h07

      Le Chef de l’Opposition Politique Congolaise, Premier Secrétaire de l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale(UPADS),  Pascal TSATY-MABIALA, a présidé ce vendredi 04 mai 2018 une réunion de prise de contact. La rencontre s’est tenue en présence du conseil des présidents des partis politiques de l’opposition, au Siège provisoire de l’UPADS. L’ordre du jour a porté sur les thématiques suivantes: contrôle de présences, rappel des dispositions instituant l’Opposition, présentation des documents de rassemblement de l’Opposition et échange.

      Lien
    • Un salon des savoirs culinaires du Congo organisé ce 5 mai

      Portail 242 infos - 15h54

      L’initiative a été prise à l’occasion de la journée mondiale du patrimoine africain, qui est célébrée le 5 mai de chaque année. Ce salon des savoirs culinaires du Congo qui a pour thème : « Valorisons nos mets et produits alimentaires locaux » est organisé par l’Institut Français du Congo et l’Institut National de Recherche Agronomique. Cette vitrine de la cuisine Congolaise présentera un large éventail de plats dans ses nombreux stands de gastronomie. Outre la dizaine d’exposants invités, le salon de la gastronomie congolaise proposera des animations diverses, telles que les ateliers, les conférences et les dégustations.

      Lien
    • « Le Congo que nous voulons » : la première édition a tenu ses promesses

      Adiac - 15h40

      La conférence participative « Le Congo que nous voulons » a effectivement tenu son pari. Cette initiative des jeunes congolais de divers horizons géographiques et évoluant dans plusieurs secteurs d’activité a réuni ce 2 mai à l’auditorium du ministère des Affaires étrangères, plusieurs sensibilités nationales autour de quatre thématiques. Notamment l’éducation et formation ; Diversification économique, Entrepreneuriat et emploi des jeunes ; Santé, agriculture et environnement ; Réforme générales.

      Lien
    • Maître Norbert Tricaud: «Si M.Mokoko avait voulu faire un coup d’Etat, il l’aurait fait depuis longtemps»

      RFI - 10h02

      Le procès de l’opposant Jean-Marie Michel Mokoko est imminent. Le ministre de la Communication, Thierry Moungalla, l’a annoncé sur RFI le 19 avril dernier. Aujourd’hui, les avocats du prisonnier préparent sa défense et l’un d’entre eux révèle que la France suit cette affaire de très près. Maître Norbert Tricaud, du barreau de Paris, raconte  comment, un jour de mai 2016, les présidents Denis Sassou Nguesso et François Hollande ont envisagé l’exfiltration du général Mokoko.

    • jeudi 03 mai
    • Congo-Maroc : 14 accords pour raffermir la coopération

      - 18h44

      Les relations entre le Congo et le Maroc se sont renforcées ce 30 avril. quatorze accords de coopération dans les domaines de la pêche, de l’agriculture, de l’élevage, de l’éducation, du tourisme, de l’énergie, des hydrocarbures, des mines et de la santé ont été signé entre les deux Etats. Ces accords ont été signé dans le cadre de la visite officielle de Mohammed VI au Congo Brazzaville.

      Lien
    • Le Club Claudia solution soutient financièrement les commerçants du quartier 68

      Adiac - 18h22

      Cinquante vendeurs, hommes et  femmes confondus, ont reçu chacun une petite enveloppe financière dont le contenu est resté secret. Le président du Club Claudia solution (C2S), Isidore Lenga, a indiqué que l’acte  posé est l’accomplissement de la promesse faite le 14 mars dernier. Cet argent permettra à certains de renforcer leurs activités commerciales en vue d’augmenter le revenu et à d’autres, de créer les activités génératrices de revenus, devant les aider à  subvenir à leurs besoins. Ces crédits seront remboursés avec 3% de taux d’intérêt à la fin du mois.

      Lien
    • jeudi 26 avril
    • Le président Weah attendu à Brazzaville pour une visite de travail de 48 h

      APA - 15h09

      Le président du Liberia, George Weah, est attendu ce jeudi à Brazzaville pour une visite de travail de 48 heures, annonce la présidence congolaise dans un communiqué. Destinée à « jeter les bases d’une coopération solide » entre le Congo et le Liberia, cette visite, souligne le communiqué, est la concrétisation d’une invitation lancée par le président congolais, Denis Sassou N’Guesso, à George Weah lors de son investiture comme président du Liberia au lendemain de son élection le 22 janvier 2018. Selon le protocole de la présidence congolaise, la visite du président libérien au Congo prend fin demain vendredi.

    • Toujours aucune date pour un procès du général Mokoko

      RFI - 08h51

      Aucune date n’a encore été fixée pour un éventuel procès du général Mokoko. L’ancien candidat à la présidentielle est inculpé depuis juin 2016, accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat et de détention d’armes de guerre. Un arrêt a été pris pour le traduire devant la Cour criminelle de Brazzaville. Mais ses avocats attendent toujours une décision de la Cour suprême qu’ils ont saisi pour contester cet arrêt qu’ils jugent illégal. Car leur client, rappellent-il, bénéficie d’une immunité qui implique qu’aucune juridiction nationale ne peut le juger. Face au statu quo et aux 22 mois de détention préventive effectués par leur client, les avocats se disent résolus à continuer la bataille et à exercer tous les recours possibles…

    • jeudi 19 avril
    • Hydrocarbures : les pétroliers invités à s’intéresser aux mines

      journaldebrazza.com - 14h18

      Dans le cadre de la conférence « Africa Oil Week » prévue en octobre, en Afrique du Sud, les entreprises pétrolières actives en République du Congo sont invitées par le ministre des hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya, à participer aux travaux y relatifs. En effet, la deuxième phase de promotion des blocs libres du secteur minier y sera lancée et le potentiel minier du Congo doit y être valorisé. Il faut noter qu’un projet de loi portant code gazier est en cours de rédaction. Par ailleurs, à propos des cours du pétrole au premier trimestre 2018, il a été observé de façon générale, une hausse de prix du baril à 5,6 dollars, par rapport au trimestre précédent.

    • Electricité : la Banque mondiale préconise les investissements dans l’énergie renouvelable

      journaldebrazza.com - 13h49

      Le taux d’accès à l’électricité en République du Congo et le reste de l’Afrique subsaharienne reste très faible, seulement 42% des ménages y ont accès et -10% dans les pays plus fragiles. C’est le résultat du dernier rapport semestriel de la Banque Mondiale, exposé le 18 avril à Brazzaville par vidéoconférence aux journalistes congolais et ceux venus des autres pays d’Afrique. Animé par l’économiste en chef de l’institution pour la région Afrique, Albert Zeufack, ledit rapport précise que lorsque l’électricité est disponible, la qualité fait défaut. Par exemple, deux tiers des entreprises dans les capitales africaines n’ont pas accès à l’électricité fiable, ce qui limite leur compétitivité.

    • mercredi 18 avril
    • Forces armées: la promotion « Défense et patrie » souffle sur ses vingt-cinq bougies

      journaldebrazza.com - 10h18

      La troisième vague des officiers formés à l’Académie militaire Marien Ngouabi célèbre cette année, son vingt-cinquième anniversaire. La majorité de ces officiers supérieurs ont été élevés à de hautes fonctions militaires avant leurs anciens. Il s’agit des colonels Basile Boka, commandant la zone militaire de défense n° 9 Kinkala, Etienne Mossa, commandant la 10e brigade d’infanterie à Pointe-Noire (zone militaire n° 1), Félicien Mokobo, commandant de la Région de Gendarmerie de la Bouenza, et Cyriaque Kanga, commandant de l’Ecole nationale des sous-officiers de Gamboma. Nombreux occupent des postes de responsabilités dans leur différentes unités, dans leur ministère de tutelle ou dans les services utilisant les éléments des FAC.

    • mardi 17 avril
    • Enfants de la rue : une journée récréative offerte par Antoinette Dinga Dzondo

      journaldebrazza.com - 13h56

      La ministre des Affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, Antoinette Dinga Dzondo a lancé le 14 avril à Brazzaville, une journée récréative pour les enfants vulnérables de la rue. Les activités, organisées en partenariat avec le Réseau des Intervenants sur le Phénomène des Enfants des rues (REIPER), se sont déroulées à l’Institut des jeunes sourds, sur le thème « Enfants des rues, avez-vous dit ? », au grand bonheur des enfants. Ceux-ci ont réalisé des dessins au cours d’un atelier selon leur inspiration individuelle dont le meilleur sera primé par le ministère organisateur de l’evènement.

    • lundi 16 avril
    • Agression: un chauffeur de taxi poignardé à Moukondo

      journaldebrazza.com - 17h56

      Le 14 avril dans la matinée, un jeune homme d’environ 30 ans a donné deux coups de couteau à un chauffeur de taxi au quartier Mazala, sur l’avenue de la démocratie, dans le 7e arrondissement de Brazzaville. Tout est parti d’une discussion banale car le chauffeur se plaignait d’une obstruction de la voie automobile par son agresseur. En effet, ce dernier avait installé illégalement sa cabine téléphonique sur la voie. De retour à cet endroit, le taximan pris de colère, est sorti de sa voiture pour déplacer le jeune homme afin de faire circuler son véhicule. Son protagoniste a couru chercher un couteau de cuisine et lui a violemment asséné deux coups dans le dos et les cotes. La victime grièvement blessée a été conduite à l’hôpital pour des soins d’urgence tandis que l’agresseur a été conduit au commissariat.

    • L’association Femme Energie vulgarise le lituka ya peto

      journaldebrazza.com - 11h25

      La présidente de l’Association femme énergie, Estelle Malalou Passy, a présenté le 12 avril à Brazzaville, le foyer amélioré dit « Lituka ya peto » en démontrant son importance pour toute femme de s’approprier cet instrument ménager qui est une création purement congolaise. L’association s’est donné pour mission de sensibiliser la ménagère, de la conscientiser et de vulgariser cet outil qui obéit à une technologie quasiment moderne tout en nourrissant l’ambition de couvrir l’ensemble du territoire avec ce foyer doté d’une technologie moderne. Lors de la visite guidée, la présidente a démontré que le FAM réduit le budget du combustible 4 à 5 cuissons pour une somme modique de 300 francs CFA de charbon contre 500 à 800 francs CFA dépensés avec le foyer traditionnel. Le FAM atténue les gaz à effets nocifs susceptibles d’être dégagés au moment de la combustion de son double usage du bois ou du charbon.

    • Fondation MUCODEC : un don de médicaments aux mères et enfants

      journaldebrazza.com - 11h07

      Le président de la Fédération des Mutuelles Congolaises d’Epargne et de Crédit (MUCODEC), Florian Mougnenque Bitanda,  a remis le 13 avril à Brazzaville, un don des médicaments destiné aux mères et enfants à la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo. Ce don d’une valeur de 63 millions francs CFA, est constitué d’une vingtaine de produits pharmaceutiques et accessoires soit 3.000 kits, destinés à certains centres de santé de Brazzaville, Pointe-Noire, Moussaka, Pikounda, Betou, kindamba et Zanaga. Un événement qui marque le lancement de la fondation  MUCODEC, qui a pour ambition d’apporter de l’aide au Congo notamment sur le plan de la santé, de l’éducation, de l’emploi, de la famille, de la culture, des investissements et du développement.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité