Politique › Justice

Le général Dabira condamné à 5 ans de prison ferme

05 cinq ans de prison pour le général Norbert Dabira.

L’ex-inspecteur des armées et de la gendarmerie était jugé pour « atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat.

La sentence est tombée, le Général Norbert Dabira a été condamné à 5 ans de prison fermer samedi 19 mai 2018, par la cour criminelle de Brazzaville. Il a également été déchu de ses droits civiques et doit verser à l’État congolais un franc symbolique à titre de dommages et intérêts. Le condamné rejette le chef d’inculpation d’atteinte à la sûreté de l’État.

Maître Jean Philippe Esseau, l’un de ses avocats, a évoqué une satisfaction partielle. « Nous sommes satisfaits partiellement parce que l’infraction de complot a été écartée. On a retenu malheureusement la proposition atteinte à la sureté intérieure de l’Etat. Nous avons pourtant démontré que cette infraction n’était pas constituée parce qu’il n’y avait pas de preuves », a-t-il déclaré.


Pour maître Emmanuel Oko, avocat de l’État congolais, la partie civile ne peut que se plier à la décision de la Cour.


À LA UNE
Retour en haut