Galeries photos

Roga-Roga élevé au rang d’Officier des Arts et des lettres de France. La cérémonie de remise de la médaille au musicien congolais par l’ambassadeur de France au Congo, Bertrand Cochery, a eu lieu la soirée du 6 avril, à la Case de Gaulle.

Publié le 09.04.2019 à 16h18

Dès l’entame, l’ambassadeur de France a, dans son mot de circonstance, indiqué que la musique de Roga-Roga a du cœur. « Cher Roga-Roga, votre musique a du cœur, dans tous les sens du terme. Il y a bientôt un an, à l’occasion du 14 juillet, j’avais fait réaliser un t-shirt pour les chanteurs du Chœur Credo, sur lequel était imprimée la devise « Mon Congo a du Chœur ». La chorale fut le premier battement de cœur de votre carrière musicale, suivie de près par les pincements des cordes de la guitare. Puis vint en 1993, la guerre civile, la division, la fin de toutes les harmonies, le règne de toutes les mésententes, la bascule d’un pays dans la discorde, la violence et la mort. Vous avez puisé dans le génie musical une énergie salvatrice que vous n’avez eu de cesse de mettre au service de votre pays, de sa création, de son rayonnement, de sa jeunesse, de sa population, de sa réconciliation, de son redressement. Ainsi est né Extra musica », a rappelé le diplomate français.

Page 1 sur 3123
Retour en haut