› Culture

Festival Bimoko : ouverture de la deuxième édition

Droits réservés.

Ce rendez-vous culturel qui a pour objectif de prôner le retour aux sources et valeurs ancestrales, se déroulera du 25 au 29 juillet au sein du village de Singa Banana, dans le district de Boko.

C’est par une conférence de presse que le festival a ouvert ses et a transporté des organisateurs de Brazzaville pour Boko où les activités ont débuté la nuit du 25 juillet autour d’un feu et des histoires savoureuses. « Revalorisons les cultures ancestrales oubliées », c’est le thème choisi cette année pour déployer le festival Bimoko qui signifie retrouvailles, vivre ensemble. Comme à l’accoutumée, ce sera des rencontres-causeries, soirées de contes, animations de griots, spectacles de danse folklorique, projections cinématographiques éducatives, parades littéraires et biens d’autres en vue de reconsidérer la culture et les traditions ancestrales oubliées.

Si la première édition a été assez fructueuse, Bimoko 2 est un challenge qui entend réconcilier les populations citadines avec leurs richesses culturelles et pour ceux des campagnes, les aider à conserver leur patrimoine culturel en vue de le transmettre de génération en génération.  « Il s’agit d’aller fouiller dans le passé en vue de vivifier les us endormis et de ramener à la surface les valeurs et richesses des différentes tribus congolaises. Bimoko veut être un pont entre le passé, le présent et le futur à travers des partages fructueux par la parole, le langage corporel et le patrimoine ancestral », a déclaré Jennifee Leslynna Bery, promotrice du festival.

La délégation en destination de Boko était composée de Célestin Ganongo, directeur du Cercle culturel Sony-Labou-Tansi, et de quelques artistes membres de l’association, Tanya Makaou, Bourge Khalifa Biziki, Grâce Tengo, Celia Mboukou. Par ailleurs, la deuxième édition de Bimoko, dans la catégorie conte, a pour invités : Martial Kouamo du Cameroun, Félix N’Dia de la Côte-d’Ivoire et Sunda Masampu, alias S. Konde de la République démocratique du Congo.


Bimoko est un festival initié par Minawa Arts. Ce dernier est une association culturelle qui regroupe plusieurs disciplines telles que la comédie, le cinéma, le conte avec marionnettes, etc. œuvrant pour la revalorisation de la culture et des traditions ancestrales, congolaises en particulier et africaines en général, oubliées. Sa présidente, Jennifee Leslynna Bery, plus connue sous le nom de Lyna de Pepito, est une artiste comédienne, conteuse, écrivaine et cinéaste, qui multiplie des initiatives pour que le Congo brandisse fièrement partout l’étendard de sa beauté artistique et culturelle.

Notons qu’en prélude au festival Bimoko, une soirée du même nom s’était tenue en mars dernier au Cercle culturel Sony-Labou-Tansi. Une initiative qui vise à développer le brassage culturel entre les artistes, autour du feu et dans une atmosphère du village, en harmonie avec la tradition ancestrale.

Travaillant en étroite collaboration avec le ministère de la Culture et des Arts ainsi que d’autres partenaires, Bimoko, en tant que festival itinérant, entend se déplacer de Boko pour un autre district l’année prochaine. Minawa arts reste disponible, garantit Leslynna Bery, pour tout partenariat et pour tous ceux qui souhaiteraient accueillir le festival dans leur village afin de faire valoir leurs traditions.



À LA UNE
loading...
Retour en haut