Eco et Business › L'Eco en +

Un démenti sur la faillite de l’hôtel Ledger

Au cours d’un point de presse, le directeur général de Ledger a reconnu que l’hôtel traverse une situation difficile, qui n’est pas liée au mauvais fonctionnement de la société.

Le directeur général de l’Hôtèl Ledger-Plaza-Maya-Maya, M. Anicet Massengo-Mbemba, a démenti le 13 janvier dernier dans la capitale congolaise, les allégations mensongères de la faillite de cette société hôtelière, diffusées sur les réseaux sociaux en vue de ternir l’image de marque de cet hôtel à Brazzaville. Au cours d’un point de presse, le directeur général de Ledger a reconnu que l’hôtel traverse une situation difficile, qui n’est nullement liée au mauvais fonctionnement de la société, mais plutôt à la conjoncture économique actuelle que vit le pays.

«Pour faire face aux exigences de la maison, l’hôtèl Ledger se préoccupe et attelle à créer l’équilibre entre les charges fixes et les recettes. C’est dans ce contexte de crise que la direction générale s’engage à relever la pente, en vue d’arriver à un lendemain meilleur», a-t-il rassuré les personnels de l’hôtel Ledger, ex-Méridien.


Ainsi, le tableau sombre diffusé sur les réseaux sociaux, ne peut nous décourager, mais doit être un motif d’encouragement, parce que le relèvement de l’hôtel Ledger dépend de la volonté et de la compréhension de tous les travailleurs pour sauvegarder l’instrument de production, a fait savoir la direction générale aux médias.

«Nous devons nous adapter à la crise», a exhorté le directeur général de l’hôtel, tout en interpellant les travailleurs à donner le maximum dans leurs prestations des services, pour juguler cette crise et relever les recettes de l’entreprise afin d’éviter les licenciements.


À LA UNE
Retour en haut