Politique › Justice

De nouvelles charges contre l’opposant en prison Paulin Makaya

Paulin Makaya, le président du parti de l'opposition « Unis pour le Congo » (UPC) fait face à une nouvelle accusation. © Getty Images/ Spaces Images

Une ordonnance a été déposée au cabinet de son avocat Yvon-Eric Ibouanga, le 9 mars dernier, dans laquelle le juge d’instruction signifie que la charge de « délit d’évasion » est retenue contre lui.

Paulin Makaya, le président du parti de l’opposition « Unis pour le Congo » (UPC) fait face à une nouvelle accusation. Alors qu’il avait purgé sa peine de deux ans le premier décembre dernier, il est toujours maintenu en détention. Une ordonnance a été déposée au cabinet de son avocat Yvon-Eric Ibouanga, le 9 mars dernier, dans laquelle le juge d’instruction signifie que la charge de « délit d’évasion » est retenue contre lui.


L’affaire est renvoyée à la cour correctionnelle de Brazzaville. Mais selon l’avocat de Paulin Makaya, « Cette ordonnance est surprenante et ne repose sur aucune base légale ni factuelle, parce qu’il ne s’est pas rendu coupable des fiats qui lui sont reprochés. Même dans l’hypothèse invraissemblable où on lui reprocherait ce délit, il offre des garanties de représentation pour comparaître libre ».

À LA UNE
Retour en haut