Société › Actualité

Cybercriminalité : T. Moungalla victime de deux faux comptes twitter crées à son nom

Thierry Moungalla,

Un compte twitter à l’identité du ministre de la Communication et  porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla est actif depuis quelques jours sur les réseaux sociaux.

Cette manœuvre serait une usurpation d’identité pour laquelle le ministre a appelé ses  »amis » du net à la vigilance.

Après lui avoir attribué un faux compte face-book, plateforme qu’il n’utilise plus depuis bientôt deux ans déjà, ces charlatans disons-nous remettent le couvert, en créant de faux comptes twitter avec le nom du ministre de la Communication et des Médias, porte-parole du gouvernement.

Entrer au cœur de la communication gouvernementale et y créer une diversion, tel serait sans doute le dessein inavoué de certains charlatans du net qui n’ont de cesse de pirater, voire de fabriquer de faux comptes attribués au ministre de la Communication et des MédiasThierry Moungalla, sur les réseaux sociaux.


Aussi le ministre reprécise-t-il les caractéristiques des vrais comptes twitter que voici, relevant de sa personne.

Cette pratique à l’évidence criminelle n’a d’autre but que de nuire à la réputation de la personne ciblée, en véhiculant à travers son réseau d’amis, des informations erronées, devant la desservir, mais aussi en présentant des faux documents ou de fausses opinions véhiculés par cette plateforme, comme la position officielle du gouvernement congolais. Incurie.

Le ministre Moungalla en appelle donc à la vigilance face à ces cybercriminels dont les capacités de nuisance demeurent opérationnelles.

À LA UNE
Retour en haut