Politique › Justice

Congo : l’opposant Paulin Makaya libre

Détenu à Brazzaville depuis fin 2015, l’opposant Congolais a enfin été libéré ce jeudi 13 septembre par les juges.

Le verdict est enfin tombé, après plusieurs renvois, l’opposant congolais Paulin Makaya a été condamné à un an de prison, mais a été libéré pour avoir déjà purgé sa peine. Le verdict a été donné par la troisième chambre correctionnelle de la cour d’appel de Brazzaville. Selon Dan Dé Ibara Ibombo le président de la cour, M. Makaya a été reconnu coupable de « complicité d’évasion ».

Président de l’Union pour le Congo (UPC, petite formation d’opposition), M. Makaya avait dans un premier temps été accusé d’avoir organisé, en octobre 2015, une manifestation non autorisée contre le référendum constitutionnel ayant permis au chef de l’Etat, Denis Sassou Nguesso, de se représenter à la présidentielle de mars 2016, qu’il a remportée.


Sa libération est célébrée par ses partisans venus nombreux au tribunal comme une grande victoire après de nombreuses revendications.

À LA UNE
Retour en haut