Politique › Actualité

Congo : les élections sénatoriales partielles se tiendront le 21 juillet

Bientôt la course vers les sénatoriales partielles au Congo.

L’arrêté fixant la tenue de ces élections a été signé le 11 juin à Brazzaville par le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou.

C’est officiel, les élections sénatoriales partielles se tiendront le 21 juillet 2019, dans les départements du Pool, de la Cuvette, de la Cuvette ouest et de la Likouala. Le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou a signé un arrêté le 11 juin dernier, qui fixe la période de campagne électorale y relatif.

Constitution du dossier de candidature

La campagne débutera alors le 5 juillet et sera close le 19 du même mois. Tout candidat aux sénatoriales partielles fixées au 21 juillet, devra faire une déclaration légalisée, en quatre exemplaires, comportant : ses nom et prénom, date et lieu de naissance, domicile, profession , grade et fonction ; une copie d’acte de naissance ; quatre photographies d’identité et le logo choisi pour l’impression des bulletins uniques de vote et affiches électorales ; un curriculum vitae certifié sur l’honneur ; un spécimen de signature ; un certificat de nationalité ; une déclaration de moralité fiscale ; le nom du parti ou groupement politique auquel il appartient ; l’indication de la circonscription électorale à laquelle il appartient et un récépissé de versement au Trésor public d’un cautionnement d’un million cinq cent mille francs CFA, non remboursable.


Les candidats devront déposer leurs dossiers à la direction générale des affaires électorales.

Bon à savoir, chaque candidat se trouvant dans une situation d’inéligibilité doit présenter une lettre de démission actée par l’autorité compétente ou un acte attestant de sa mise en disponibilité à l’égard de son employeur.



À LA UNE
loading...
Retour en haut