› Santé

Congo-coronavirus : les congolais accourent de plus en plus vers les centres de vaccination

Droits réservés.
L’affluence des Congolais et sujets étrangers vers les centres de vaccination contre la covid-19 grandit de plus en plus dans les différents centres retenus pour la circonstance.

 

A l’hôpital Blanche-Gomes, un des centres retenus pour la vaccination à Brazzaville, les files d’attente sont longues, les demandeurs de vaccin étant nombreux. S’enregistrer, attendre l’appel, échanger avec le psychologue, se faire prendre la tension artérielle avant de prendre le vaccin.  , a expliqué un citoyen ayant requis l’anonymat.

Le coordonnateur du site de vaccination à Blanche-Gomes, Jiguel Nganongo, a signifié que le volume du travail augmente chaque jour. « Depuis que nous avons commencé les gens viennent de plus en plus. Le travail de communication que nous faisons consiste à leur faire prendre conscience de l’importance de la vaccination qui est le moyen le plus sûr pour se protéger contre la Covid-19 », a-t-il indiqué.


Dans l’ensemble, les sites de vaccination ne sont pas fréquentés au même rythme. Les centres d’accès facile reçoivent plus de demandeurs de vaccin. Les agents de la force publique se sont fait vacciner à la clinique médicale de la Garde républicaine à M’pila, à l’hôpital central des armées Pierre-Mobengo, à la direction générale de la sécurité civile (Sapeurs-pompiers).

Pour les agents de santé y compris ceux évoluant dans les officines, quatre sites sont retenus, notamment : le Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville ; le Centre de santé intégré Marien-Ngouabi à Talangaї ; l’hôpital de base de Makélékélé ; l’hôpital spécialisé Mère-enfant Blanche-Gomes. Les autres départements seront retenus dans la deuxième phase.

Parmi les personnes qui viennent se faire vacciner, certaines d’entre elles connaissent leur statut virologique pour avoir déjà fait des tests Covid-19 par le passé. Les autres par contre le font de façon directe à titre préventif. Il convient de rappeler qu’au plus fort de la pandémie, les contaminés ont été suivis médicalement, sans vaccination, dans des sites de prise en charge. La vaccination est gratuite et concerne toutes les personnes qui n’ont jamais été vaccinées.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut