› Société

Congo : 40% de femmes meurent des hémorragies lors des accouchements

Droits réservés.
C’est une information du le ministre de la Santé et de la Population, Gilbert Mokoki, à l’occasion de la Journée mondiale du don de sang.

 

Le Congo de concert avec la communauté internationale a célébré la journée mondiale du don du sang. Une journée commémorée tous les 14 juin de chaque année. Cette célébration a permis de savoir qu’au Congo, 40% des femmes meurent de complications hémorragiques d’accouchement. C’est du moins ce qu’a révélé le ministre de la santé et de la population, Gilbert Mokoki.

« Le défis de la disponibilité du sang interpellent chacun d’entre nous…Chaque année au Congo, dans près de 50% des cas de décès d’enfants de moins de 5 ans dus aux complications d’anémie liée au paludisme et 40% des cas de décès des femmes dus aux complications hémorragiques d’accouchement, le manque de sang est incriminé », a-t-il déclaré.


La Journée mondiale du don de sang est commémorée cette année sur le thème : « Du don sécurisé pour sauver des vies ». Malgré la crise sanitaire qui prévaut, le ministre Gilbert Mokoki souligne la nécessité de perpétuer le don du sang et appelle les Congolais à sauver des vies au travers de ce geste d’altruisme.

Gilbert Mokoki invite les organisations des jeunes à inscrire dans leur programme d’activités le don de sang bénévole.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut