› Société

CHU : 2078 agents recensés dans ce centre hospitalier

Droits reservés. journaldebrazza.com

Ce chiffre a été publié le 18 mai dernier par la commission technique interministérielle.

Ils sont au nombre de 2078 agents qui travaillent au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Brazzaville, pour une masse salariale de 1122451088 FCFA par mois. On note 1796 contractuels (personnel propre au CHU, soit 86,43%) ; 190 fonctionnaires (agents civils de l’Etat en détachement, 9,94 %) ; 92 agents non conventionnés constitués de 78 bi-appartenances, 12 prestataires et 02 responsables administratifs. Ces chiffres ont été publiés le 18 mai, par la Commission technique interministérielle.

 « A ce stade, nous avons noté une légère diminution des effectifs par rapport à ce qui avait été déclaré avant le début de l’opération. En effet, de 2152 déclarés au début d’opération à 2078, soit une diminution de 74 agents », a annoncé l’inspecteur général des services administratifs auprès du vice-premier ministre, Gabriel Moussiengo, précisant qu’il y a plus de femmes que d’hommes : 1382, soit 66,51% contre 696 hommes.


Pour ce qui est de l’incidence financière des agents recensés, elle est évalué à 1 122 451 088 FCFA par mois, soit 13 469 413 056 l’an, répartie comme suit :  masse salariale mensuelle : 969,668 869 FCFA ; part patronale : 141 682 219 FCFA ; la masse salariale des étudiants internes et ceux liés au DES: 11 100 000 FCFA. Selon la commission technique interministérielle, au regard de la masse salariale qui avait été déclarée au début de l’opération, il y a une différence de 248 990 250 FCFA.

Concernant l’authentification des diplômes, sur les 2 199 dossiers reçus, 158 ne sont pas conformes. Une autre observation : 38 agents sont surclassés abusivement et trente autres perçoivent indûment certaines primes et indemnités spécifiques, pour une incidence financière de 2 570 000 FCFA. La commission a également trouvé que sur les 5 967 enfants déclarés par des agents pris en charge par le CHU, il y a 1 446 qui devraient déjà normalement être supprimés, parce qu’ayant soit dépassé l’âge, soit parce que les parents ont produit des pièces non conformes.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut