› Culture

Brazzaville : l’opéra Mami Wata revient sur scène à l’IFC

Droits réservés.

Le Ballet Nolida sera en spectacle, le samedi 27 avril 2019, pour présenter la pièce de théâtre l’opéra Mami Wata, à l’institut français du Congo.

Ce n’est pas la première fois que le public brazzavillois vivra cette pièce de théâtre. Pour les amoureux de théâtre, c’est une occasion de plus de revivre ce « show », que donnera le Ballet Nolida. L’opéra Mami Wata est une pièce écrite, mise en scène et chorégraphiée par Prisca Ouya. Ce spectacle est une synthèse de la tradition orale africaine et de la tragédie classique grecque. Ecrit en lingala, une des langues du Congo. « Mami Wata » est un récit dramatique où se mêlent trahison, malédiction, tromperie, abomination et violences.

L’opéra Mami Wata est l’histoire de la déesse aquatique « Mami Wata » qui se glisse, à la tombée de la nuit, dans le lit du roi, l’envoûte par le son de la mélodie hypnotisant. La reine la surprend en train de se déguiser en sirène.  Furieuse d’avoir été découverte dans cet état, elle maudit la reine, son fils, le prince héritier, devrait mourir…


Cet œuvre qui a été créée pour être interprétée par des musiciens et danseurs congolais, sera interprété par Anna Malonga, Grady Batantou ; Barlan Mbaloula ; Lune Tsikokolo ; Draitch Bantsimba ; Ritchi Ouya ; Emmanuelle, Sarah Niania ; Madison et Prisca Ouya.

Bon à savoir, l’accès à la salle de spectacle est soumis à une invitation, à retirer à l’IFC.



À LA UNE
loading...
Retour en haut