Eco et Business › Tech

Africa Digital Academy pose ses codes à Brazzaville

Après Pointe-Noire, le concept qui défend l’appropriation des outils numériques organise sa première édition dans la capitale congolaise, du 16 au 19 avril, lors du Salon international des Technologies de l’information et de l’innovation au Congo, Osiane 2018.

Dédiée à l’entrepreneuriat au féminin, l’édition de Brazzaville a été présentée samedi par Kriss Brochec, formatrice, mentor, digital activist et initiatrice de l’Africa Digital Academy. L’évènement accueille cinquante femmes entrepreneures issues de plusieurs horizons professionnels. Pendant quatre jours, elles vont bénéficier d’une formation gratuite en création et gestion d’un site internet à travers l’outil WordPress.

« Le projet veut aider la population à s’approprier le digital, afin d’en faire des acteurs du numérique autonomes et responsables », a expliqué Kriss Brochec, précisant qu’il s’agit « d’enrichir la qualité du contenu local disponible sur internet ».

Au-delà de la maîtrise de l’outil, la formation vise à donner aux femmes des leviers indispensables d’une nouvelle culture entrepreneuriale à l’heure du numérique. En les accompagnant dans l’acquisition d’outils destinés à la maîtrise du web et la production d’un contenu diversifié capable de propulser l’économie numérique, Africa Digital Academy soutient leur autonomie et lutte ainsi contre la fracture numérique.

Le programme aide à l’inclusion numérique des femmes au Congo. « C’est en ce sens qu’il permet d’arborer l’atteinte de douze objectifs de développement durable sur les dix-sept existants, notamment la lutte contre la pauvreté, l’égalité entre les sexes et travail décent et croissance économique », explique-t-on.


Appelant les entrepreneures à s’inscrire sur les places encore disponibles, Kriss Brochec a rappelé que cette formation sera précédée par celle des web coachs, du 10 au 13 avril. Ils devront accompagner et aider les apprenants à mieux structurer leur projet.

Les sites qui seront créés à l’issue de cette formation bénéficieront d’un nom de domaine et d’un hébergement gratuit pendant une bonne période, grâce au partenariat avec l’Association congolaise de nommage internet en coopération, gestionnaire de noms de domaine en Point Cg.

Après deux éditions à Pointe-Noire, l’Africa Digital Academy ouvre ses portes à Brazzaville grâce au salon Osiane 2018. Une belle occasion pour les entrepreneures qui espèrent trouver des solutions pour améliorer leur e-Visibilité.

L’Africa Digital Academy est une création de Congo Web Agency, une agence de communication globale basée à Pointe-Noire et l’Association Amid Congo que dirige Kriss Brochec.

À LA UNE
Retour en haut