Sport › Basket-ball

Viny Okouo : « Le gouvernement devrait miser sur la formation et l’accompagnement des équipes existantes »

Viny Okouo, basketteur congolais évoluant actuellement à Navezis.

Le basketteur congolais évoluant actuellement à Navezis, un club professionnel de la première division (D1) en Lituanie, parle de son parcours ainsi que l’impact du coronavirus sur sa vie professionnelle.

Qui est Viny Okouo ?

Merci beaucoup, Viny Okouo est un basketteur professionnel congolais qui joue à Nevezis en D1 en Lituanie. J’ai quitté le Congo Brazzaville pour l’Espagne afin de pouvoir continuer mes études et le sport. J’ai eu de la chance de rester dans le même club de formation pendant plusieurs années. Je parle de chance parce que j’ai vu plusieurs joueurs passer par là, mais j’ai pu rester dans la même équipe. Après la formation, j’ai aussitôt signé un contrat professionnel avec la même équipe, l’une des meilleures équipes de l’Espagne (Unicaja de Malaga). Une fois arrivé en fin de contrat avec cette formation qui nous a permis de gagner l’Euro Cup en 2017, j’ai décidé avec mon agent de me rendre en Lituanie, en D1, où j’évolue actuellement.

Quelles sont les conséquences du coronavirus sur votre vie professionnelle ?


C’est simple mais aussi complexe. Les conséquences, je dirais que j’avais plus accès au terrain de basket vu que tout était fermé. Nous les sportifs, nous avons toujours besoin d’être actifs sur le terrain, dans les salles ou les gymnases avec les autres ou en individuel mais, pour un basketteur, il est très important d’être toujours en contact avec un ballon et l’absence de celui-ci peut désorienter la carrière. Malgré tout, le sport c’est ma passion, ma vie. Je ne peux que continuer à le pratiquer.

Un mot de la fin ?

Je vais juste prêcher l’unité. A l’endroit des sportifs, je peux dire qu’il ne faut pas abandonner quels que soient les problèmes que vous allez affronter parce que le domaine que nous avons choisi n’est pas facile. Il faut être fort mentalement pour pouvoir lutter contre tout problème qui perturbera votre carrière. Je demanderai au gouvernement de pouvoir relancer l’équipe nationale du basketball parce que j’ai commencé avec le sport dès le bas âge au Congo. Et il faut laisser la chance à tout le monde. Nous avons des athlètes dynamiques et ambitieux dans toutes les disciplines. Il faut juste les booster afin que ces derniers honorent parfaitement le Congo. Le gouvernement devra miser sur la formation et l’accompagnement des équipes existantes.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut