› Culture

Tourisme : « Fita » s’installe à Brazzaville

Le Forum international du tourisme africain (Fita) a lancé sa première édition à Brazzaville.

L’évènement va se tenir jusqu’au 27 juillet au Palais des congrès. Encore un peu timide, on peut bien comprendre c’est la première édition du Fita. Le Forum international du tourisme est organisé en partenariat entre la Chambre de commerce, de l’industrie, d’agriculture et des métiers de Brazzaville.

Pour cette année, le Fita se tient sous le thème « Économies touristiques, potentiel et perspectives ». Selon le président du comité d’organisation Edner Loïc Aleka, l’objectif est de créer une convergence d’acteurs du tourisme afin de mieux promouvoir les destinations, tout en valorisant le patrimoine naturel, touristique, économique et humain du Congo. Pour lui, ce forum doit créer une mixité sociale et mettre en avant un univers intergénérationnel en donnant l’image d’un pays encore plus attractif, dans lequel la jeunesse a sa place.


C’est autour des conférences, rencontres B2B, expositions, ateliers de formation, des tables rondes, excursions touristiques et initiation aux métiers du tourisme que le Fita veut tirer toute sa substance. Pour cette première édition, l’invité d’honneur a été la République de la Namibie, pays représenté lors de l’évènement par son ambassadeur au Congo, général Major Vilio H. Hifindaka. Vidéo à l’appui, il a vendu le charme touristique de son pays qui se positionne comme l’une des meilleures destinations touristiques africaines et mondiales.

Quelques expositions sur le hall principal du Palais ont permis aux visiteurs de passer en revue des offres touristiques et hôtelières, à l’image du stand animé par des touristes de la République démocratique du Congo qui ont fait le déplacement.  Rendez-vous est pris l’année prochaine pour une édition plus dense à laquelle devra s’associer, espèrent les organisateurs, d’importantes institutions acquises à la noble cause de promouvoir le tourisme entendu comme un facteur substantiel de réduction de la pauvreté et de croissance.



À LA UNE
loading...
Retour en haut