Société › Actualité

SOPECO : les grévistes percevront leur salaire ce 24 avril 2019

Les grévistes de la SOPECO percevront leur salaire de janvier 2019.

Il faut rappeler que l’argent que les agents grévistes de la société des postes et de l’épargne du Congo (SOPECO) recevront ce jour, est leur salaire du mois de janvier 2019 que leur directeur général avait suspendu.

Cette annonce avait été faite par le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo le 19 avril dernier à Brazzaville. Léon Juste Ibombo avait donné cette information au cours d’une rencontre qu’il présidait ce 19 avril. Il s’agissait de la signature du protocole d’entente entre les grévistes, représentés par les confédérations syndicales, et la direction de la SOPECO. Cette mesure consistait à solder le salaire du mois de janvier 2019 de ces agents dès ce mercredi 24 avril, en attendant le paiement par échéancier de 25% du salaire de février à partir du mois de mai 2019. Une mesure qui devrait ramener un climat de sérénité au sein de cette entreprise.

« Le non-paiement des salaires de janvier et février 2019 concernant les agents grévistes était une mauvaise interprétation des textes par la direction générale de la SOPECO. Nos textes n’interdisent le versement du salaire par l’employeur qu’en cas de suspension du travail émanant de la volonté unilatérale des employés. Dans notre cas, les grévistes sont entrés en grève du fait des 13 mois non payés par l’employeur qui est la SOPECO », a précisé Vivien Obanda, un membre du syndicat de la Fesypostel.


Ils sont nombreux ces agents de la SOPECO, qui cumulent plus d’une dizaine de mois d’arriérés de salaire. Ils sont entrés en grève depuis le mois d’octobre 2018. L’intersyndicale de la SOPECO avait déclenché depuis le 09 avril dernier une série de sit-in, au siège de cette société suite à la suspension, par la direction générale, des salaires des mois de janvier et février.


À LA UNE
Retour en haut