› Société

Santé : menace de nouvelle gréve au CHU de Brazzaville

La nouvelle a été annoncée par la Fédération nationale des agents de la santé et des affaires sociales (FENASAS) lors de son assemblée générale du 2 octobre dernier.

L’information fait déjà grand bruit dans la capitale politique du Congo Brazzaville, le personnel du CHU de Brazzaville menace d’entrer en gréve. La Fédération nationale des agents de la santé et des affaires sociales (FENASAS) qui dénonce le manque de volonté des autorités à améliorer les conditions de travail du personnel promet de ne pas lâcher du leste dés qu’elle sera déclenchée.

Selon le syndicat, elle sera illimitée, ce jusqu’à la satisfaction de ses revendications qui tiennent entre autres, au départ de tous les directeurs généraux des hôpitaux, ainsi que le payement bloqué de 3 mois d’arriérés de salaires. Concrètement, les soins dans le centre hospitalier universitaire risquent être perturbés au grand dommage des populations.


Bien que les autres syndicats de la santé acquise à la cause n’épousent pas l’option d’une « grève sauvage » comme la précédente. Toutefois, quelles qu’en soient les proportions, elle impactera une fois de plus la vie des populations.

 

À LA UNE
Retour en haut