International › APA

Santé, culture et sport au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce jeudi consacrent de larges commentaires au soutien au secteur de la santé, à la situation épidémiologique au Maroc, aux mesures prises pour soutenir les salles de cinéma impactées par la crise du Covid-19 et aux demi-finales de la Ligue des champions d’Afrique.+Aujourd’hui le Maroc+ rapporte que la SFI, membre du groupe de la Banque mondiale, l’IFU, le Fonds d’investissement danois pour les pays en développement, et Proparco, filiale pour le secteur privé du groupe de l’Agence française de développement (AFD), ont apporté un investissement en capital d’un montant de 108,5 millions de dollars à Humania North Africa (Humania), une plateforme d’hôpitaux privés, contribuant à l’amélioration des soins médicaux en Égypte et au Maroc.

L’enveloppe d’investissement comprend une contribution de 45 millions de dollars pour la SFI et 63,5 millions de dollars mobilisés auprès de l’IFU à hauteur de 43,5 millions de dollars pour le compte du fonds d’investissement danois SDG, et 20 millions de dollars pour Proparco, précise la publication.

Le soutien financier aidera Humania à développer un réseau d’hôpitaux tertiaires de haute qualité en Egypte et au Maroc, ajoute  le journal, soulignant que ce projet intervient alors que la pandémie Covid-19 met sous pression les services de santé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Commentant la situation épidémiogique au Maroc +Al Massae+ se fait l’écho de la déclaration du Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Otmani qui a affirmé que bien que les chiffres de contamination au Covid-19 ne cessent d’augmenter, la situation épidémiologique demeure sous contrôle.

Le chef de l’exécurif a relevé que le pire a été dépassé. « Il faut valoriser ce qui a été réalisé afin d’éviter toute rechute », a-t-il prévenu, ajoutant que le pire a été évité, à savoir « des chiffres de plus de 900.000 contaminations, dont 14.000 cas critiques et 27.000 décès ». Toutefois, il faut pas se relâcher, ajoute El Otmani, appelant à oeuvrer pour dépasser les répercussions économiques, sociales et financières de la pandémie.

Au registre culturel +L’Economiste+ souligne que le ministre de la Culture a annoncé la mise en œuvre quelques mesures pour soutenir les salles de cinéma impactées par la crise du Covid-19. Les deux principales mesures portent sur la prise en charge de certaines charges fixes et le versement d’une prime exceptionnelle à la réouverture. Une enveloppe de 10 millions de DH a d’ailleurs été mobilisée en ce sens.


Ainsi, le département prendra en charge certaines charges fixes des salles de cinéma engagées sur la période de quatre mois allant de mars à juin 2020 et n’ayant pas pu être amorties du fait de la crise sanitaire. Quant aux exploitants, ils bénéficieront d’une prime exceptionnelle à la réouverture des salles, « équivalente à un mois de chiffre d’affaires pour accompagner la reprise d’activité, conditionnée au respect des normes sanitaires et à l’engagement de garder la salle ouverte au moins 18 mois », fait savoir le quotidien.

Côté sport, +Assabah+ écrit que le Wydad de Casablanca n’a pas apprécié la désignation du Gambien Bakary Gassama pour arbitrer son choc en demi-finale de la Champion’s League face à Al Ahly. Gassama avait déclenché le scandale de Radès en refusant un but valable aux Casablancais.

En effet, la CAF, et en même temps que l’annonce de la mise à jour de son calendrier, a choisi le Gambien pour officier cette rencontre au sommet. Sauf que pour le Wydad, ce nom est encore associé à la finale cauchemardesque qu’il a vécue en finale de l’édition dernière, rappelle le quotidien.

La CAF a décidé cette année de jouer le «final four » début septembre, mais les clubs marocains ont demandé de le reporter vers le 15 septembre. Si les dirigeants du football africain acceptent la requête, cela permettra au WAC et au Raja de Casablanca de finir le championnat avant de se rendre au pays choisi pour abriter ces matchs.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut