Eco et Business › L'Eco en +

Salon : le cabinet Pro’Invest représente le Congo à Eurobois

La structure a présenté, du 6 au 9 février, dans la ville de Lyon, en France, des opportunités d’affaires et d’investissement dans la filière bois au Congo, à l’occasion du salon de référence du secteur et véritable lieu d’échange pour l’ensemble des acteurs nationaux et internationaux.

Le Salon du bois, des techniques de transformation et d’agencement que la ville de Lyon abrite dans le Parc d’exposition Euroexpo peut compter sur le stand Congo, repéré par les visiteurs désireux de nouer de nouveaux débouchés. Si le marché congolais du bois a attiré l’attention des professionnels de divers horizons, de réelles approches d’affaires se sont nouées sur ce stand, offrant ainsi à l’ensemble de la filière bois française et européenne d’incontestables potentiels et de nouvelles opportunités de développement.

Pour Donald Fylla Saint-Eudes, patron du cabinet Pro’Invest, initiateur et superviseur du stand Congo, « la moisson est bonne ». « Les professionnels européens du bois, bien que quelque peu surpris par la présence du stand sur le salon, se sont très vite rapprochés et ont complètement adhéré à la démarche qui a consisté à présenter le bois congolais dans sa diversité. Nous leur avons montré le secteur, les produits issus de la transformation, et autres opportunités », souligne-t-il.

Avec un peu plus d’un millier de passages physiques et de visiteurs sur le stand, en trois jours de participation, Donald Fylla Saint-Eudes affirme, par ailleurs, que plus d’une centaine de demandes d’informations clairement formulées ont été enregistrées. « Une douzaine de contacts qualifiés et de potentiels investisseurs d’ores et déjà intéressés, prêts et même déjà d’accord pour l’organisation d’une mission de prospection économique sur place au Congo-Brazzaville », se réjouit -il.


Les objectifs de participation atteints, la société Pro’Invest, dont la délégation du bureau de Brazzaville regagne la capitale bientôt, affine d’ores et déjà ces retombées au profit du secteur bois en bonne position parmi les produits d’exportation. Pro’Invest estime que des contacts fructueux devront se poursuivre avec l’administration du domaine forestier qui couvre au Congo 22 millions d’hectares, soit 65% du territoire national et 12% de forêts d’Afrique centrale.

Plus de vingt mille professionnels ont pris part à cette édition Eurobois 2018, avec comme leitmotiv : l’information, la formation et l’innovation. Experts de l’exploitation forestière, ceux de la transformation du bois, menuisiers, ébénistes, industriels du meuble, agenceurs, etc., s’y sont croisés au travers de conférences, expositions et business.

 

À LA UNE
Retour en haut