› Société

Rentrée scolaire 2018-2019 : la vente des fournitures scolaires tarde à décoller dans les marchés

A presque trois semaines des débuts de cours, les parents peinent  toujours à se rendre dans les marchés pour l’achat des fournitures de leur progéniture.

Plus que quelques jours et les élèves du Congo Brazzaville reprendront le chemin des classes sur toute l’étendue du territoire national. Pourtant dans les marchés de la capitale et à Pointe Noire, ce n’est pas encore la grande affluence pour l’achat des fournitures scolaires. « Nous souhaitons qu’il y ait beaucoup d’acheteurs, afin d’écouler rapidement nos produits. Mon vœu est que les parents viennent vraiment nombreux s’approvisionner. À l’heure actuelle, les prix sont encore abordables. Par rapport aux années écoulées, les prix n’ont pas changé », a constaté Vianney Ganga, une gérante au marché de Poto-Poto.

A en croire les parents, la situation économique du pays est la cause de cette morosité dans les marchés. « Tout va avec la conjoncture actuelle du pays. Il n’y a pas d’engouement comme les années précédentes. Préparer la rentrée des enfants aujourd’hui devient un calvaire. Pour nous qui avons cinq enfants, il faut la préparer lentement: trois aujourd’hui et les deux autres avant la fin du mois », a expliqué un père de famille, qui a souhaité garder l’anonymat.


Selon certains témoignages recueillis, l’Etat a du moins payé les salaires en ce début de mois mois aux fonctionnaires. Cependant plusieurs parents ont coutume d’attendre la veille effective de la rentrée pour se précipiter dans les commerces. Toutefois, la forte crise économique qui secoue le Congo est aussi un paramètre qu’il faut prendre en compte.

 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut