› Société

RDC : l’ex ministre de l’enseignement Willy Bakonga condamné à 03 ans de prison

Willy Bakonga.
L’ancien ministre de l’enseignement supérieur est accusé de blanchiment d’argent et transfert illicite de capitaux vers l’étranger.

 

La cour de cassation congolaise a infligé une peine de trois ans d’emprisonnement à l’ancien ministre de l’enseignement supérieur Willy Bakonga. Celui-ci est accusé de blanchiment d’argent et transfert illicite de capitaux vers l’étranger.

Ce ministre sortant de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) avait été arrêté avec son fils mardi 20 avril à Brazzaville, puis extradé en RDC alors qu’il comptait se rendre en France. Il écope de trois ans de prison et son fils de six mois.


Notons qu’avant son arrestation, il était recherché par la justice pour détournement des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement de base.

Ils étaient en possession de 30.000 dollars lorsqu’ils ont été arrêtés. C’est du moins ce qu’a dit l’un de leurs avocats. « L’accusation n’a pas prouvé l’origine illicite des 30.000 dollars retrouvés sur eux », a estimé l’avocat.

Rappelons qu’en novembre, l’Inspection générale des finances (IGF) a rendu public un rapport qui a révélé un détournement présumé de 31 millions de dollars. Après ce rapport, la Banque mondiale a annoncé qu’elle avait reporté à une date ultérieure le versement de 100 millions de dollars d’aide à la gratuité de l’enseignement en RDC.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut