Sport › Football

RDC : Constant Omari quitte la Fécofa

Constant Omari.
Après 18 années à la tête de l’organe faîtier du football congolais, il a annoncé sa démission, ce 16 juin, au cours d’une conférence de presse.

 

La rumeur a couvé pendant deux jours, faisant état de la démission du président de la Fédération congolaise de football association (Fécofa), Constant Omari Selemani. « L’homme moderne » comme l’appellent ses proches a finalement officialisé son départ de l’instance congolaise de football où il a été maître à bord pendant pratiquement 18 ans. Il y a deux jours, il a déclaré à la presse qu’il ne « partira pas en catimini ».

C’est donc au cours d’une conférence de presse tenue le 16 juin au siège de la Fécofa à Kinshasa qu’il a annoncé sa démission effective.  « C’est la tête haute que j’ai décidé de rendre le tablier et de quitter la Fécofa. Pendant 21 ans, nous avons réussi à stabiliser cette fédération parce que tout le monde savait ce qu’elle était bien avant. Mon projet était de casser le bâtiment actuel et doter la fédération d’un immeuble à dix étages. Malheureusement, cela n’est pas arrivé et c’est mon grand regret. Néanmoins, ceux qui viendront et ceux avec qui j’ai travaillé et qui pourront revenir pourront réaliser cela », a confié Constant Omari.

Et pour sa succession, le vice-président Donation Tshimanga Mwamba va assurer l’intérim à la tête de l’instance faîtière du football congolais jusqu’à l’organisation des élections en décembre 2021.


Notons qu’il avait évoqué déjà son départ en mars dernier, après la défaite des Léopards de la République démocratique du Congo à Franceville face aux Panthères du Gabon, en cinquième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) Cameroun 2022. Cette défaite avait sonné l’élimination des Léopards et l’opinion sportive nationale s’était abattue sur le président de la Fédération, lui demandant de quitter son poste. Et Omari avait déclaré qu’il n’allait pas se présenter aux prochaines élections à la Fécofa prévues pour décembre 2021.

Il l’a rappelé à la conférence de presse en ces termes : « C’est depuis le mois de mars que j’ai commencé ma réflexion, au lendemain du match contre le Gabon. J’avais dit qu’il était grand temps de quitter la Fécofa, et permettre à une autre génération de passer à une autre expérience ».

Constant Omari s’en va bien avant le début des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar. Les Léopards débutent en septembre prochain contre les Taifa Stars de la Tanzanie. En 18 ans de gouvernance d’Omari, les Léopards locaux ont remporté deux titres de Championnat d’Afrique des nations en 2009 et 2016, et une médaille de bronze à la Coupe d’Afrique des nations en 2015.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut