› Politique

Présidentielle au Congo : l’opposition propose une transition sans Sassou N’Guesso

Cette réaction du principal parti de l’opposition congolaise arrive après une annonce faite par l’Union panafricaine pour la démocratie sociale.

La prochaine présidentielle au Congo doit se tenir en 2021. Les différents partis politiques se mobilisent et multiplient les actions pour être prêt pour affronter cette échéance. Mais, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale a estimé jeudi 26 décembre 2019, que les conditions ne seraient pas réunies pour l’organisation d’une présidentielle en 2021.


L’UPADS, principal parti d’opposition congolais, propose pour sa part une transition et un scrutin en 2023 sans la participation du président Denis Sassou Nguesso.



À LA UNE
loading...
Retour en haut