Politique › Actualité

Pool: réouverture ce mercredi 21 mars du tronçon routier Kinkala-Mindouli-Kindamba

Réouverture ce mercredi 21 mars 2018, du tronçon Kinkala-Mindouli-Kindamba dans le département du Pool.

Ce tronçon routier de plus de 150 km, est resté deux ans fermés à la circulation, du fait de l’insécurité consécutive aux affrontements entre l’armée et les partisans Ninjas.

Le président de la commission ad hoc mixte paritaire de l’accord de cessez-le-feu entre le gouvernement et le Pasteur Ntoumi, a annoncé la réouverture de la circulation de quelques tronçons dans le Pool. L’annonce a été faite mardi 20 mars à kinkala, chef-lieu du département du Pool, à 75 km au sud de Brazzaville, selon le site d’information Xinhua.

« J’ai le plaisir de vous annoncer que dès demain mercredi sera lancé le premier convoi de véhicules privés sur le tronçon Kinkala-Mindouli-Kindamba. Que ceux qui ont pris l’habitude de raquetter les populations se tiennent loin de nous et considèrent que le temps du désordre est terminé », a déclaré le Pasteur Ntoumi, à la cérémonie du lancement des activités de terrain de la commission ad hoc paritaire de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités.

Ce tronçon routier de plus de 150 km, est resté deux ans fermés à la circulation, du fait de l’insécurité consécutive aux affrontements entre l’armée et les partisans Ninjas du Pasteur Ntoumi.


L’accord du 23 décembre dernier qui entre en vigueur, prescrit au pasteur Ntoumi le « cessez-le-feu ; la facilitation du ramassage des armes ; de ne créer aucune entrave au processus de rétablissement de l’autorité de l’Etat dans le Pool ; de faciliter la libre circulation des personnes et des biens et le déploiement de la force publique pour assumer ses fonctions traditionnelles de sécurisation ».

Au gouvernement, l’accord prescrit de « travailler à la sécurité, à l’application et au parachèvement du processus de paix ; de démobiliser et réinsérer professionnellement les ex-combattants après le ramassage des armes ; d’alléger progressivement le dispositif militaire, sous le congtrôle de la commission ad hoc paritaire, dans les zones de conflit », rappelle-t-on.

Cet accord a permis de mettre fin à deux ans de violences armées dans le Pool, poussant les populations à abandonner leurs villages. Ces combats ont occasionné des dizaines de morts et la destruction de plusieurs infrastructures dont le Chemin de fer Congo Océan (CFCO).


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut