› Société

Pool : déjà 1800 armes collectées par les autorités

L’implication effective du pasteur Ntumi a fait bouger les lignes dans la mise en place du processus de paix. Les autorités congolaises annoncent plus de 1800 armes déjà collectées dans le Pool. Une grande avancée…

C’est RFI qui a relayé l’information, les ex-miliciens Ninjas ont effectivement commencé à déposé leurs armes dans le Pool.  Moyennant finance, les ex-rebelles déposent depuis ce mardi 4 septembre leurs armes dans les différents centres de collecte que la Commission chargée de l’application des accords de paix et de supervision du désarmement a ouvert. « Nous venons de passer à la coupe des armes que nous avons eues auprès des ninjas. Dans la collecte nous avons eu plusieurs types d’armes : les RPD, les PMAK, les calibres 12 (ou fusils traditionnels de chasse, ndlr), ainsi de suite », décrit un armurier chargé de la coupe des armes.

Les ex-Ninjas qui participent à l’exercice affirment avoir définitivement tourné le dos à la guerre. « On s’est manifesté à faire la guerre, maintenant qu’on a signé la paix c’est bon. On a retrouvé les parents et les enfants également après avoir passé deux ans en brousse », témoigne un ex-combattant.


A en croire Séraphin Ondélé, c’est le mot d’ordre du pasteur Ntumi qui a accéléré l’opération dont il établit le bilan à mi-parcours. « C’est bien le message du révérend pasteur Ntumi qui a déclenché l’opération. Nous avons déjà collectionné et racheté 1 855 armes. Ce n’est pas rien », affirme le président de la Commission qui supervise l’opération de désarmement.

À LA UNE
Retour en haut