Eco et Business › L'Eco en +

Pointe-Noire : l’Assemblée locale adopte plus de 20 milliards FCFA supplémentaires

L'hôtel de ville de Pointe-Noire. Droits réservés.

Ce budget vient compléter celui adopté pour l’exercice 2020, qui n’a pas pu s’exécuter normalement à cause des effets conjugués de la crise sanitaire du coronavirus.

C’est plus de 20 milliards de FCFA supplémentaire que le Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a ajouté au budget de l’exercice 2020. Un argent qui s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de vingt milliards cinq cent seize millions quatre cent trente-huit mille huit cent quarante-quatre francs CFA (20.516.438.844 FCFA).

Le budget primitif, adopté dans un contexte de crise économique consécutive à la baisse drastique des cours du pétrole, n’a pu s’exécuter normalement à cause des effets conjugués de la crise sanitaire du coronavirus (covid-19) qui a perturbé gravement les équilibres macro- économiques.

L’Etat ayant consenti un appui budgétaire supplémentaire de deux milliards de francs CFA, en plus de celui de quatre milliards de francs CFA, le conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a été amené à élaborer un budget supplémentaire.


Ainsi, lors de la dixième session ordinaire dite administrative, les élus locaux ont adopté, à l’unanimité avec amendements, le budget supplémentaire du conseil exercice 2020.

Ce budget s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de vingt milliards cinq cent seize millions quatre cent trente-huit mille huit cent quarante-quatre francs CFA contre vingt et un milliards neuf cent millions francs CFA, soit une baisse de 6,32% par rapport au budget primitif.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut